Économie

La Banque mondiale octroie 400 millions de dollars à Madagascar

La Banque mondiale va octroyer une aide financière de 400 millions de dollars à Madagascar au cours des trois prochaines années. C’est le financement le plus élevé accordé au pays par l’institution multilatérale, depuis le coup d’État de 2009.

Par
Mis à jour le 19 mai 2014 à 14:03

Quatre mois après avoir amorcé la normalisation de ses relations avec Madagascar, la banque mondiale s’apprête à lui accorder une aide financière de 400 millions de dollars. L’annonce a été faite par Makhtar Diop, vice-président Afrique de l’institution multilatérale durant une visite à Antananarivo, rapporte l’agence Reuters. Ce financement, échelonné sur les trois prochaines années et « non soumis à des conditionnalités », est le plus important accordé par l’institution financière depuis la suspension en 2009 de ses aides directes au pays consécutive au coup d’État mené par l’ancien président Andry Rajoelina.

Post-crise

“La Banque mondiale est prête à débloquer de nouveaux fonds », a expliqué Makhtar Diop, durant sa conférence de presse, indique la même source, en raison notamment de l’engagement pris par le président Hery Rajaonarimampianina – élu en décembre 2013 – d’améliorer la gouvernance économique du pays. “Ces améliorations vont nous permettre d’orienter notre aide financière et budgétaire vers l’accès à l’alimentation, la protection sociale et les infrastructures », a-t-il souligné.

Lire aussi : 

Le FMI et Madagascar s’accordent sur un prêt de 47 millions de dollars

Le nouveau président malgache esquisse son programme économique à Paris


Le FMI rétablit ses liens avec Madagascar

Madagascar récolte ainsi les dividendes du retour à la stabilité. Début mai, le Fonds monétaire international a annoncé un financement de 47,4 millions de dollars en direction du pays, destiné notamment à « améliorer le recouvrement des recettes fiscales et douanières » de l’île.

Alarme

La mission du FMI à Madagascar s’était également alarmée du fait qu’environ 90% de la population malgache vive désormais avec moins de 2 dollars par jour (ajusté en fonction de la parité du pouvoir d’achat).

Selon les prévisions de la Banque mondiale, l’économie de l’île devrait croître de 3,7% en 2014 et de 4% en 2015. Une croissance inférieure aux projections des années précédentes et insuffisante pour réduire l’incidente de la pauvreté, selon les estimations de l’institution internationale.