Politique

Fake news : JA et le pseudo retour de Laurent Gbagbo

| Par Jeune Afrique
Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara.

Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara. © Photomontage / Peter Dejong/AP/SIPA ; Michel Euler/AP/SIPA

Contrairement à des rumeurs colportées par plusieurs sites, Jeune Afrique n’a jamais affirmé que le président ivoirien avait donné son accord à un retour de son prédécesseur.

Une dizaine de sites d »information » ivoiriens, relayés par leurs confrères de plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest et par deux quotidiens paraissant à Abidjan, ont cru bon de colporter ces derniers jours une pseudo « révélation » faussement attribuée à Jeune Afrique, selon laquelle le président Alassane Ouattara aurait donné son accord pour le retour « début juillet » de son prédécesseur Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire , « à condition qu’il se rende directement dans son village de Mama », la France craignant « un débordement à l’aéroport d’Abidjan, où se situe le 43e Bima » (sic).

Ni jeuneafrique.com, ni l’édition print de Jeune Afrique, ni le directeur de la rédaction dans le cadre de l’émission « La Une de JA » sur RFI le 7 juin, n’ont publié ou tenu de tels propos. Il s’agit donc là d’une pure affabulation qui n’honore pas ceux qui l’ont imaginée et décrédibilise ceux qui l’ont diffusée, sans aucune vérification préalable.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte