Cinéma

Le festival de Cannes 2020 boude le cinéma africain

Réservé aux abonnés | | Par
En route vers le milliard de Dieudo Hamadi

En route vers le milliard de Dieudo Hamadi © Dieudo Hamadi

Dans sa sélection virtuelle, le grand rendez-vous annuel du cinéma mondial fait très peu de place aux réalisateurs du continent.

Après avoir tenté aussi longtemps que possible de maintenir le Festival de Cannes, d’abord à sa date « normale », du 12 au 23 mai, puis à un moment plus tardif, au début de juillet, les organisateurs de la plus grande manifestation mondiale consacrée au septième art ont dû, on le sait, déclarer forfait.

Mais si le virus a empêché les quelque 30 000 à 40 000 festivaliers habituels de se retrouver sur la Croisette, Pierre Lescure et Thierry Frémaux, le président et le « patron » artistique de Cannes, n’ont pas voulu en rester là. Ni se contenter de donner rendez-vous en 2021 aux passionnés de cinéma d’auteur.

Après avoir visionné avec leur équipe les 2 067 films – un record absolu – qu’on leur avait présentés, ils ont donc décidé de proposer, le 3 juin, après accord des auteurs intéressés, une sélection de longs-métrages qui pourront se prévaloir d’un « label Cannes 2020 ». Au total, un ensemble de 56 films, ce qui correspond à la jauge de la sélection officielle annuelle (la vingtaine d’œuvres en compétition pour la Palme d’or, plus celles qui participent à la section « Un certain regard » ou aux projections « spéciales »). Des films qu’ils soutiendront, assurent-ils, dans toute la mesure de leurs moyens lors de leur sortie en salle ou à l’occasion d’autres manifestations cinématographiques.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte