Défense

G5 Sahel : le sommet de Nouakchott aura bien lieu

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Réunion de soutien au G5 Sahel a Paris, France, en décembre 2017.

Réunion de soutien au G5 Sahel a Paris, France, en décembre 2017. © Ludovic Marin/Pool/ABC/Andia.fr

Malgré la pandémie de coronavirus, le sommet du G5 Sahel devrait bien se tenir à la fin du mois de juin à Nouakchott, en Mauritanie, comme cela était initialement prévu.

Si la date définitive n’a pas encore été arrêtée, l’événement devrait se tenir le 29 ou le 30 juin. Outre les présidents des pays membres du G5 Sahel (Mohamed Ould Ghazouani, Ibrahim Boubacar Keïta, Roch Marc Christian Kaboré, Mahamadou Issoufou et Idriss Déby Itno), leur homologue français Emmanuel Macron et plusieurs de leurs partenaires internationaux (des dirigeants de l’Union africaine, de l’Union européenne et des Nations unies) doivent y participer.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte