Spectacles

Coronavirus : les humoristes africains se mobilisent

| Par
L'humoriste Mamane montre le site où il va construire sa future école de comédie, à Niamey, le 3 juillet 2019.

L'humoriste Mamane montre le site où il va construire sa future école de comédie, à Niamey, le 3 juillet 2019. © ISSOUF SANOGO/AFP

Du Niger à la Côte d’Ivoire, en passant par le Nigeria et le Sénégal, comédiens et humoristes mettent leur notoriété au service du combat contre la pandémie de Covid-19. En voici quelques exemples.

Alors que les cas de coronavirus se multiplient sur le continent, de nombreuses célébrités africaines se mobilisent afin de lutter contre l’épidémie. Chanteurs, acteurs, sportifs, etc., ont mis en place moult actions. L’épidémie impacte de nombreux corps de métiers, poussant l’Afrique à l’innovation.

Le monde du spectacle faisant partie des milieux affectés, de nombreux comédiens et humoristes ont dû abandonner momentanément les planches afin de respecter les mesures de confinement. Stars du web ou de la scène, ils sont nombreux à partager les gestes barrière à leur communauté par le biais de vidéos, à lancer des invitations aux dons ou à diffuser des miniséries. Voici plusieurs initiatives mises en place par les comédiens pour lutter contre la pandémie.

• Jaaw Ketchup : en wolof dans le texte

Il compte plus de 300 000 abonnés sur YouTube et plus de 700 000 followers sur Instagram. Jaaw Ketchup, qui avait notamment marqué les esprits lors de la CAN 2019, publie des vidéos à caractère humoristique inspirées de l’actualité.

Au début de mars, le Sénégalais a publié une vidéo intitulée Corona qui a été vue plus de 1 million de fois. Il y chante en wolof en tournant en dérision l’apparition du virus dans son pays tout en rappelant les gestes barrières.

• Maryam Apaokagi : des réseaux sociaux au ministère

Comedian Apaokagi

Comedian Apaokagi "Taaooma" Maryam displays some of her costumes in Lagos © Seun Sanni/Reuters

Maryam « Taooma » Apaokagi, tout juste 21 ans, est une vidéaste nigériane qui s’est fait connaître sur les réseaux sociaux. Grâce à ses petits sketchs qui cumulent des milliers de vues, la jeune femme a fédéré une communauté de plus de 1 million de fans.

Son succès est tel qu’elle a été contactée par le ministère nigérian de la Santé pour réaliser une vidéo humoristique de sensibilisation à l’épidémie. Dans son sketch, elle incarne une mère de famille qui voit avec horreur un jeune homme qui, plutôt que d’éternuer dans son coude, comme il est recommandé, éternue dans ses mains. Elle saisit alors un flacon de gel hydroalcoolique, s’en étale sur les mains et gifle le jeune homme.

Toujours par le biais de l’humour, la jeune femme n’oublie pas de rappeler les gestes barrière à effectuer de manière originale. Elle rappelle en effet à quiconque est sur le point de tousser de faire le dab – un mouvement de danse où le visage se retrouve dans le creux du bras.

• Mamane : la BAC, brigade anti-corona

Véritable star en Afrique francophone, l’humoriste et réalisateur Mamane est très engagé. Il se fait régulièrement le porte-voix de nombreuses causes. Habitué aux planches et aux salles combles, il se mobilise désormais pour lutter contre le coronavirus.

Il a participé à la campagne organisée par la cellule nigérienne de communication anti-Covid. Avec l’humoriste Nourou Ouallam, ils forment la BAC : la Brigade anti-corona. Gantés, masqués et vêtus de combinaisons de protection blanche, le duo insiste sur les mesures à respecter afin d’éviter la contamination.

• L’ambassadeur Agalawal : la star montante qui fait rire à l’heure de la pandémie

Alors qu’il était sur scène pour présenter son premier one-man-show avant la fermeture des salles de spectacles, Ambassadeur Agalawal a trouvé un moyen de continuer à amuser sa communauté. Sur ses différents réseaux sociaux, le comique poste des vidéos et des photos humoristiques dans lesquelles il rappelle à ses fans les gestes barrière à respecter.

• Michel Gohou : l’artiste aux multiples projets

Michel Gohou à Paris, le 15 février 2017.

Michel Gohou à Paris, le 15 février 2017. © Vincent Fournier/JA

Le comédien ivoirien Michel Gohou a tenu, en cette période de crise sanitaire, à faire un don au village SOS d’Abobo. Il a également participé il y a quelques jours au festival Africa at Home, un concert sur le modèle du WAN et de One World : Together at Home.

L’événement diffusé à la télévision a réuni plus de 70 artistes africains et internationaux pour soutenir le monde médical et la recherche. Appartenant à l’Ucojo (une unité du corps de la jeunesse ivoirienne), il poste régulièrement des vidéos où il invite la population à respecter les gestes barrière.

• Mustapha Kanté : quand le coronavirus inspire une série

Le réalisateur sénégalais Mustapha Kanté a réalisé une série consacrée à la pandémie de Covid-19. Diffusée depuis fin avril sur la chaîne de télévision ITV et sur YouTube via Marodi TV (où passe notamment Maîtresse d’un homme marié), la minisérie, tournée en wolof, est intitulée Le Virus. Chaque épisode, qui dure entre 4 à 8 minutes, aborde une thématique liée à la pandémie : port du masque, modes de transmission, fausses informations…

Dans cette fiction réaliste, le réalisateur parle d’un Sénégalais revenu d’Italie qui est, sans le savoir, porteur du coronavirus. Il a contaminé toute sa famille. À la fin de chaque épisode, les mesures recommandées et les gestes barrière sont rappelés par un personnage.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3095_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte