Politique

Guinée : Alpha Condé conseillé par les avocats Jean-Paul Benoît et Jean-Pierre Mignard 

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Alpha Condé, président de la République de Guinée, lors d'une interview accordée à Jeune Afrique le 20 octobre 2016, à Conakry.

Alpha Condé, président de la République de Guinée, lors d'une interview accordée à Jeune Afrique le 20 octobre 2016, à Conakry. © Vincent Fournier/JA

Les avocats français Jean-Paul Benoît et Jean-Pierre Mignard, qui représentent l’État ivoirien depuis 2011, vont également défendre les intérêts de l’État guinéen. 

Selon nos informations, la priorité de Jean-Paul Benoît et de Jean-Pierre Mignard (du cabinet Lysias Partners) est de surveiller l’éventuelle ouverture d’une procédure devant la Cour pénale internationale (CPI).

Face au FNDC

À la fin d’avril, leurs confrères William Bourdon et Vincent Brengarth avaient saisi le bureau de la procureure Fatou Bensouda au nom du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC, opposition) afin qu’il enquête sur les violences qui avaient émaillé le référendum constitutionnel du 22 mars. Le gouvernement et l’opposition s’incriminent mutuellement et sont en désaccord sur le bilan de ces évènements.

Les deux avocats français suivent déjà les procès de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé devant la CPI pour le compte de l’État ivoirien. Ami de longue date du président Alassane Ouattara, dont il est par ailleurs l’avocat personnel, Jean-Paul Benoît connaît également Alpha Condé depuis longtemps. Les deux hommes avaient été présentés l’un à l’autre par un ami commun dans les années 1980 alors que le président guinéen vivait en exil à Paris.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte