Politique

Présidentielle en Côte d’Ivoire : quand l’espoir renaît au FPI de Laurent Gbagbo

Lors d’un meeting du FPI à Yopougon, le 1er février 2020.

Lors d’un meeting du FPI à Yopougon, le 1er février 2020. © SIA KAMBOU/AFP

Maintenant qu’il est autorisé à voyager, Laurent Gbagbo rentrera-t-il en Côte d’Ivoire ? À cinq mois de la présidentielle, et en attendant de connaître la réponse à cette question, l’état-major du FPI peaufine sa stratégie.

S’est-il pris à y croire au moment de souffler ses bougies ? Laurent Gbagbo a fêté ses 75 ans ce dimanche 31 mai à Bruxelles et jamais la possibilité d’un retour en Côte d’Ivoire ne lui a sans doute paru aussi proche. Quatre jours plus tôt, l’ancien président ivoirien, acquitté en janvier 2019 des accusations de crimes contre l’humanité commis durant la crise post-électorale de 2010, remportait une nouvelle victoire devant la Cour pénale internationale (CPI) avec l’allègement de son régime de liberté conditionnelle.

Désormais autorisé à quitter Bruxelles à condition de respecter certaines restrictions – obtention de l’accord du nouveau pays d’accueil, obligation de fournir sa nouvelle adresse à la CPI, obligation de comparaître devant ses juges quand ils l’ordonnent… – Gbagbo n’est pas encore totalement libre, mais plus complètement prisonnier.

Maintenant qu’il est autorisé à voyager, rentrera-t-il en Côte d’Ivoire ? Dès le soir du 28 mai, il a fait part à certains membres de son premier cercle de son intention de récupérer un passeport valide et de formuler une demande officielle pour rentrer à Abidjan. Reste à savoir comment réagiront les autorités ivoiriennes. Pressé par les pro-Gbagbo de saisir cette opportunité pour en faire un acte ambitieux de réconciliation nationale avant son départ, Alassane Ouattara ne leur a, pour le moment, pas répondu.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte