Pétrole & Gaz

Hydrocarbures : les projets sénégalais peuvent-ils résister à la crise ?

L'entrée en exploitation du projet de Sangomar, piloté entre autres par l’australien Woodside, a été repoussée à 2023 au lieu de 2022.

L'entrée en exploitation du projet de Sangomar, piloté entre autres par l’australien Woodside, a été repoussée à 2023 au lieu de 2022. © WOODSIDE ENERGY LTD/AFP

La chute des prix du gaz et la révision drastique par plusieurs majors de leurs plans d’investissements en cette période de crise pourrait menacer le plan de Dakar de rejoindre le club des grands producteurs africains d’hydrocarbures.

Le report d’une année de l’entrée en exploitation du mégaprojet gazier de Grand-Tortue, de 2022 à 2023, suscite des remous dans le secteur naissant des hydrocarbures à Dakar. Ce décalage, officialisé au début de mai 2020 par BP, qui mène le projet en partenariat avec le texan Kosmos Energy, intervient trois mois après celui de l’autre projet phare sénégalais, pétrolier celui-ci, de Sangomar. Piloté par l’australien Woodside, il avait été repoussé lui aussi à 2023 au lieu de 2022. 

Des annonces qui inquiètent au pays de la Teranga, qui espère devenir rapidement un grand État producteur d’hydrocarbures, alors que le cours du baril de Brent a été divisé par deux depuis le début de l’année 2020 ( autour de 35 dollars le baril le 28 mai ). Et qu’actuellement toutes les compagnies pétrolières – majors en tête – coupent dans leurs budgets et investissements.

Sérénité de mise côté gazier

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte