Dossier

Cet article est issu du dossier «Série : sur la piste des milliards envolés de l'Angola»

Voir tout le sommaire
Politique économique

Milliards envolés de l’Angola : qui est Rafael Marques, le martyr réhabilité de la lutte contre la corruption ? (5/5)

Réservé aux abonnés | | Par et
Mis à jour le 16 juin 2020 à 15h48
Rafael Marques, en mai 2014.

Rafael Marques, en mai 2014. © Simon Allison/AP/SIPA

Le pouvoir angolais s’est lancé sur la piste des quelque 100 milliards de dollars disparus durant les années dos Santos. Au centre de cette campagne, un homme, Rafael Marques, ancien opposant aujourd’hui incontournable.

Dans ce dernier volet de notre série sur les milliards envolés de l’Angola, nous rencontrons l’homme qui est au centre de cette chasse : l’un des journalistes les plus célèbres du pays, Rafael Marques de Morais.

Sous la présidence dos Santos, Rafael Marques était l’un des rares journalistes angolais à faire publiquement le lien entre la brutalité de la guerre et la richesse croissante de l’élite politique de Luanda.

Dénonçant les déprédations de la guerre, le recrutement forcé, les massacres, la manipulation des informations à la manière d’Orwell, il a braqué les projecteurs sur les profiteurs de la guerre. De quoi se faire d’innombrables ennemis – de tous les côtés de la scène politique.

De la prison aux coulisses de l’État

En 1999, il avait ainsi accusé le président, José Eduardo dos Santos, et le chef des rebelles de l’Unita, Jonas Savimbi, d’être des seigneurs de guerre. « J’essayais d’expliquer comment la guerre est devenue une bonne affaire pour les finances de ces individus », relate-t-il aujourd’hui.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte