Politique

Madagascar-France : les îles Éparses au cœur d’une nouvelle bataille diplomatique

Emmanuel Macron et Andry Rajoelina, à l'Elysée, le 29 mai 2019 (archives).

Emmanuel Macron et Andry Rajoelina, à l'Elysée, le 29 mai 2019 (archives). © Photo by Patrick Gely/Pool/ABACAPRESS.COM

Le bras de fer entre Paris et Antananarivo sur le statut des îles Éparses, revendiquées par Madagascar, s’est durci en mai. À un mois du soixantième anniversaire de l’indépendance de la Grande Île, leur restitution potentielle prend une grande valeur symbolique.

Après le président Andry Rajoelina, puis son ministre des Affaires étrangères, c’est au tour des députés malgaches de se saisir du dossier des îles Éparses, dont Madagascar réclame la restitution à la France. « Un projet ou une proposition de loi est en gestation pour rattacher officiellement ces îles au territoire de Madagascar », a annoncé à Jeune Afrique Christine Razanamahasoa, la présidente de l’Assemblée nationale.

Si la mèche avait été allumée en octobre 2019 par un Emmanuel Macron tonnant un euphorique « Ici, c’est la France », lors de son voyage sur les Glorieuses, un archipel des îles Éparses, les tensions diplomatiques entre Paris et Antananarivo sur ce dossier sont encore montées de plusieurs crans ces dernières semaines.

Le président malgache a été le premier à sonner la nouvelle charge, dans un entretien à RFI et France 24 diffusé le 11 mai 2020. Il y plaide pour une « solution rapide qui satisfera [la] demande de restitution » de ces îles à Madagascar. Hasard du calendrier ? Le même jour, le ministère français de la Transition écologique a lancé une consultation publique portant sur un projet de décret relatif à la création de la « réserve naturelle nationale de l’archipel des Glorieuses ».

« Un acte de défiance »

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte