Politique

Pétition contre Kabund en RDC : un député arrêté et un bras de fer à l’Assemblée

Jean-Marc Kabund-a-Kabund, lors d'une visite des chantiers des "sauts-de-mloutons", à Kinshasa, le 7 février 2020.

Jean-Marc Kabund-a-Kabund, lors d'une visite des chantiers des "sauts-de-mloutons", à Kinshasa, le 7 février 2020. © DR / Cellule communication de l'UDPS

L’interpellation du député d’opposition Jean-Jacques Mamba, samedi, a provoqué un tollé à l’Assemblée nationale. Initiateur d’une pétition réclamant la destitution de Jean-Marc Kabund-a-Kabund de son poste de premier vice-président, il est accusé de « faux et usage de faux ».

Alors que tout Kinshasa à les yeux rivés vers la prison de Makala, où le procès de Vital Kamerhe a repris ce lundi, une autre polémique pourrait bien rebondir, en ce début de semaine, mais à l’Assemblée nationale cette fois.

Jean-Jacques Mamba, député du Mouvement de libération du Congo (MLC, de Jean-Pierre Bemba) et instigateur d’une pétition pour la destitution de Jean-Marc Kabund-a-Kabund de son poste de premier vice-président de l’Assemblée nationale, a été arrêté samedi 23 mai.

Dans cette pétition, envoyée à la présidente de l’Assemblée nationale le 13 mai dernier, Mamba réclame la « déchéance » de Kabund de son poste, arguant de l’absence de réponse à des courriers que le député d’opposition lui avait adressé concernant la polémique autour de l’organisation du Congrès pour la prorogation de l’état d’urgence. Il avait notamment enjoint le président intérimaire de l’UDPS de justifier le montant de sept millions de dollars, que Kabund avait brandi pour expliquer son opposition à l’organisation de ce congrès.

Immunité parlementaire

La copie de la pétition adressée à Jeanine Mabunda comportait les signatures de quelque 62 députés, sur les 500 que compte l’Assemblée. Parmi elles, celle de Simon Mpiana Ntumba, un député de l’Union pour la nation congolaise (UNC), le parti de Vital Kamerhe, qui affirme que sa signature a été contrefaite. Ntumba, qui affirme que son nom a été apposé sans son autorisation, a porté plainte contre Mamba.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte