Transport aérien

Quand les équipementiers de l’aérien se convertissent au masque

Passagers équipés de masques à l'aéroport de Johannesburg, le 19 mars 2020.

Passagers équipés de masques à l'aéroport de Johannesburg, le 19 mars 2020. © Denis Farrell/AP/SIPA

Pour ne pas perdre entièrement leur chiffre d’affaires, certains fournisseurs ont dû repositionner rapidement leur offre pour répondre aux compagnies aériennes et aux aéroports.

Alors qu’Ethiopian Airlines a imposé, tout comme Air France, le port du masque à ses passagers depuis le 10 mai, plusieurs fournisseurs de services aux compagnies aériennes et aéroports se sont reconvertis dans la production de ces précieux équipements.

Plus habitués à fournir des trains d’atterrissage et autres pièces détachées, des prestations de maintenance ou des pilotes, c’est dans l’urgence, entre la mi-mars et le début d’avril, que les équipementiers du secteur aérien ont dû se repositionner.

Et les voilà actifs dans la vente de masques mais aussi de gel hydroalcoolique, de gants, de pistolets à température et autres combinaisons, pour ne pas voir fondre complètement leur chiffre d’affaires. Et ce sans attendre le retour dans les airs des transporteurs ni la réouverture des aérogares.

Alors que plusieurs pays européens, dont la France, souffraient d’une pénurie de masques, on a assisté à une flambée des prix. « On est monté à 3-4 dollars le masque FFP2, quand je les propose entre 1,10 et 1,30 euro », témoigne le Français d’origine camerounaise Alain Tchale, directeur de la stratégie d’Eways Aviation, une société franco-américaine disposant de bureaux à Paris, Miami, Dubaï et Marrakech. Elle fournit ces temps-ci Ethiopian Airlines ainsi que plusieurs autres compagnies, notamment en Afrique de l’Ouest, ses clients habituels. « Toutes les compagnies africaines n’ont pas encore passé commande, elles le feront probablement entre la mi-juin et la fin de juillet », poursuit le responsable.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte