Politique

RDC : comment le parti de Félix Tshisekedi travaille à sa réconciliation

Le président intérimaire de l'UDPS, Jean-Marc Kabund-a-Kabund, Kinshasa, le 15 septembre 2016.

Le président intérimaire de l'UDPS, Jean-Marc Kabund-a-Kabund, Kinshasa, le 15 septembre 2016. © Gwenn Dubourthoumieu pour JA

Alors que la direction de l’UDPS est soumise à la fronde d’une partie de ses cadres, des médiations sont en cours afin d’apaiser les tensions.

À la suite de la rencontre entre un groupe de parlementaires de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) et Félix Tshisekedi, le 6 mai à la Cité de l’Union africaine, deux médiations ont cours dans les rangs du parti au pouvoir. Son président intérimaire, Jean-Marc Kabund-a-Kabund, est confronté à la fronde de certains cadres. Ces derniers, réunis au sein du collectif « Sauvons l’UDPS », contestent sa légitimité, car il n’a pas été élu, mais désigné par le chef de l’État.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte