Technologie

Déboires en série pour Andela, en quête d’un modèle

Le Covid-19 n’est pas l’unique bâton dans les roues de l’entreprise qui a levé 180 millions de dollars depuis sa création en 2014 et affichait 50 millions de dollars de chiffre d’affaires à la fin de 2019.

Le Covid-19 n’est pas l’unique bâton dans les roues de l’entreprise qui a levé 180 millions de dollars depuis sa création en 2014 et affichait 50 millions de dollars de chiffre d’affaires à la fin de 2019. © Andela/2020

La pandémie intensifie les incertitudes des dirigeants de la jeune pousse quant à la stratégie à tenir pour répondre aux besoins de son marché.

Seul maître à bord d’Andela depuis juillet 2019 et le départ de sa présidente Christina Sass, Jeremy Johnson ne semble annoncer que des mauvaises nouvelles. Début mai, le jeune dirigeant américain, à la tête de la start-up américaine spécialisée dans la formation et le placement de codeurs africains pour le compte des géants internationaux de la tech, a annoncé le licenciement de 10 % de ses équipes, soit 135 personnes au Nigeria, en Ouganda, au Kenya, en Égypte et aux États-Unis, tous métiers confondus (le Rwanda et le Ghana ont été épargnés). L’équipe dirigeante a également réduit ses rémunérations pour participer à l’effort.

Comme pour de nombreuses entreprises, la pandémie liée au nouveau coronavirus est passée par là et a pour conséquence une baisse de la demande et du portefeuille client d’Andela. Mais le Covid-19 n’est pas l’unique bâton dans les roues de l’entreprise qui a levé 181 millions de dollars depuis sa création en 2014 et affichait 50 millions de dollars de chiffre d’affaires à la fin de 2019.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte