Banque

Exim Bank of India débloque 100 millions de dollars pour le Nigeria

Signature de l'accord entre Yaduvendra Mathur, PDG d'Exim Bank of India (à g.) et Ngozi Okonjo-Iweala, ministre de l'Économie et des Finances (à dr.). © Exim Bank India

Exim Bank of India a ouvert une ligne de crédit de 100 millions de dollars au profit du Nigeria. L'accord a été signé le 22 mai à Kigali par Yaduvendra Mathur, président directeur général de l'institution financière indienne et Ngozi Okonjo-Iweala, ministre nigériane de l'Économie et des Finances.

Exim Bank of India a débloqué, le 22 mai, une ligne de crédit de 100 millions de dollars au profit du Nigeria. L’ accord a été signé en marge de la 49e assemblée de la Banque africaine de développement, à Kigali, par Yaduvendra Mathur, PDG d’Exim Bank et Ngozi Okonjo-Iweala, ministre nigériane de l’Économie et des Finances.

Ce fonds est destiné à financer des lignes électriques et des transformateurs, ainsi qu’un projet d’éclairage public par l’énergie solaire et la construction d’une centrale électrique à gaz d’une capacité de 2×26 mégawatts dans le delta du Niger. C’est la première ligne de crédit accordée au gouvernement fédéral nigerian (la banque nigériane d’import export bénéficie déjà d’une facilité de crédit de 20 millions de dollars).

Lire aussi : 

Ecobank et l’indien ICICI s’allient
China Exim Bank : la première « banque » du continent
Afreximbank sort de l’ombre

Promotion

L’objectif de cette ligne de crédit est essentiellement de promouvoir les exportations indiennes. En effet, à travers ce mécanisme, Exim Bank of India avance aux exportateurs indiens le montant des marchandises expédiées dans le cadre d’un marché remporté auprès de l’Etat bénéficiaire de la ligne de crédit. C’est ensuite à ce dernier de rembourser à l’institution financière indienne les sommes avancées, dans des délais variant entre 5 et 25 ans.

« Ces lignes de crédit permettent également de démontrer le savoir-faire et les capacités d’exécution des projets indiens dans les marchés émergents », insiste Exim bank dans son communiqué.

Echanges

Selon les données disponibles sur le site de l’organisme de promotion des exportations indiennes, Exim Bank dénombre actuellement près de 140 facilités de crédit (activées ou non encore effectives) accordées aux Etats africains, pour un total de 5,626 milliards de dollars. Le pays est le troisième investisseur émergent en Afrique derrière la Malaisie et la Chine. Les échanges commerciaux entre l’Inde et l’Afrique subsaharienne ont bondi de 5,8 milliards de dollars sur la période 2003-2004 à près de 63 milliards de dollars en 2012-2013, selon les statistiques du ministère indien du Commerce.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte