Archives

« Gel ne signifie pas rupture »

Par - Samir Gharbi
Mis à jour le 18 avril 2005 à 01:00

Madagascar fait partie des trente pays africains qui n’ont pas ou n’ont plus de relations diplomatiques avec la RASD. Lors d’une visite officielle de trois jours (5-7 avril) au Maroc, marquée par la signature de nombreux accords de coopération bilatéraux, le président Marc Ravalomanana a fait part au roi Mohammed VI de sa volonté de « geler la reconnaissance antérieure de la RASD ». Un responsable du ministère malgache des Affaires étrangères nous a expliqué que cela signifie l’« arrêt de la coopération bilatérale et des relations diplomatiques avec fermeture des ambassades, mais sans rupture ». En attendant que soit trouvée « une solution politique définitive et négociée entre toutes les parties ».