Économie

Le Mali inflige une amende de 10 millions d’euros à Orange

Le régulateur télécoms malien vient d’infliger une amende de 6,856 milliards de F CFA (environ 10,4 millions d’euros) à la filiale locale du groupe télécoms Orange. L’opérateur a été sanctionné pour utilisation illégale de la bande passante mobile, dans le cadre du service « Douba ».

Par
Mis à jour le 3 juin 2014 à 10:07

Orange est présent dans 19 pays africains. Au Mali, l’opérateur compte 10,8 millions de clients et dispose de 64% de part de marché. © AFP

L’Agence malienne de régulation des télécommunications et des postes (AMRTP) du Mali a imposé une sanction financière de 6,856 milliards de F CFA (environ 10,4 millions d’euros) à Orange Mali pour violation de la réglementation en vigueur dans le secteur des télécoms, rapporte l’agence Reuters. Le litige porte plus précisément sur la commercialisation par l’opérateur du service « Douba », qui permet d’utiliser la bande passante mobile à partir d’un téléphone fixe. Une offre « hybride » jugée contraire au cahier des charges de l’opérateur télécoms, selon l’AMRTP.

6,86 milliards de F CFA

Lire aussi  

Cameroun : le régulateur des télécoms sanctionne AES Sonel
Télécoms : les opérateurs burkinabé de nouveau sanctionnés
Télécoms : vent debout contre les amendes

La sanction, communiquée à Orange Mali le 22 mai, n’a été rendue publique que le 30 mai dernier, au cours d’une conférence de presse organisée par Choguel Maiga, directeur général de l’organe de régulation.

De son côté l’opérateur télécoms réfute les accusations de l’AMRTP et maintient que le service incriminé respecte la législation malienne. Sekou Dramé, directeur adjoint de la gestion chez Orange Mali, a indiqué que l’opérateur comptait faire appel.

« Orange Mali ne se permettrait pas d’enfreindre la loi dans le pays », a-t-il déclaré, rapporte l’agence de presse, avant d’affirmer que le service « Douba » est « commercialisé dans le respect des lois en vigueur dans le secteur ».

Résultats

Leader avec 64% de part marché et 10,8 millions d’abonnés, en 2013, Orange Mali a enregistré un chiffre d’affaires de 220 milliards de F CFA, pour un résultat net de 74 milliards de F CFA. Le groupe Sonatel, qui rassemble les activités d’Orange au Sénégal, au Mali, en Guinée-Bissau et en Guinée a enregistré sur la même période un chiffre d’affaires de 738 milliards de F CFA, pour un bénéfice de 190 milliards de F CFA.