Culture

[Tribune] Africa 2020 : les dates de la Saison ont changé, pas son essence

|
Mis à jour le 15 mai 2020 à 14h35

Par  N'Goné Fall

Commissaire générale de la Saison Africa2020

Institut français

© Institut français

En raison de la pandémie de Covid-19, la Saison Africa2020, initialement prévue à partir du 1er juin, ne pourra pas avoir lieu. Ce n’est que partie remise : décalée, elle aura lieu entre décembre 2020 et juillet 2021.

En février dernier, j’ai apporté la dernière touche au texte de présentation de l’esprit de la Saison Africa2020, ce projet hors normes qui devait être lancé à Paris le 1er juin 2020. Depuis, trois mois se sont écoulés. Plus de trois milliards de personnes ont été confinées, et le monde vit une crise sanitaire sans précédent.

Bien que le Covid-19 n’ait épargné aucun continent, les populations ne sont pas égales face à cette pandémie qui a mis en exergue les inégalités sociales et économiques entre les pays et entre les citoyens d’un même territoire. Nous avons assisté, impuissants, à la propagation d’un virus qui, en faisant le tour du monde, a agi comme un formidable révélateur des dysfonctionnements de nos sociétés. Nous vivons tous des moments d’incertitude, inquiets pour nos proches, nos collègues et nos voisins, préoccupés par les statistiques implacables qui tombent tous les soirs et disent si peu de la détresse humaine impossible à comptabiliser.

La restriction de notre droit à la mobilité, impensable il y a quatre mois, nous offre la possibilité de réfléchir à notre rapport au monde, au territoire, aux autres et au temps. Cela nous permet également de questionner nos choix de vie et nos priorités. Certaines personnes en tirent des enseignements en repensant nos sociétés, tandis que d’autres rêvent de les changer. Cette pandémie nous donne peut-être l’opportunité de remettre l’humain au centre de nos actes et de nos décisions.

Espace de questionnements

La Saison Africa2020 prend un sens tout particulier avec cette crise sanitaire mondiale qui met la lumière sur le principe de collaboration, indispensable au partage de recherches scientifiques. De même que la mobilité entravée pose la question du concept de frontières physiques devenues virtuelles, ou les élans de solidarité économique et sociale qui révèlent le meilleur de nous-mêmes.

L’impact du Covid-19 sur nos comportements fait écho aux cinq grands thèmes d’Africa2020. Car cette Saison, conçue dès la fin juin 2018 autour de grands défis du 21ème siècle, se veut un espace de questionnements sur l’état des sociétés contemporaines. Une série d’axes de réflexion nous invite à interroger, entre autres, la diffusion des connaissances, la redistribution des ressources, la mémoire, le territoire et la citoyenneté. La Saison Africa2020 est une plateforme collaborative d’apprentissage, de production de savoirs et de partage d’expériences. Et l’humain est au cœur de toute la programmation.

Pas question d’annuler le projet

Le calendrier des six mois de programmation de la Saison, tel que construit à partir du printemps 2019, ne verra pas le jour en l’état. Et personne, en dehors de l’équipe qui l’a porté, n’a vraiment conscience du travail colossal abattu au fil des mois. Nous avons tout remis à plat dès la fin mars 2020, quand il nous est apparu évident que cette Saison ne pourrait avoir lieu dans les dates annoncées il y a près de deux ans. Car il n’était pas question d’annuler ce projet.

Avec le Covid-19, l’esprit de la Saison Africa2020 est encore plus vivace

Ce n’était pas une option pour la France, à l’origine de cette initiative. Ce n’était pas envisageable pour l’équipe qui y travaille depuis le 1er juin 2018. Ce n’était pas envisageable pour les quelques 350 opérateurs en Afrique et en France, partenaires enthousiastes et engagés de cette Saison. Et il n’était pas envisageable pour moi, en tant que Commissaire générale, de renoncer à une plateforme mise en place pour permettre à la société civile du continent africain et de sa diaspora récente de partager ses visions du monde.

Durant ces semaines de confinement et de télétravail, nous avons tous gardé le cap et nous nous sommes concentrés sur l’essentiel : reconstruire le calendrier de la programmation de la Saison Africa2020 sans nous laisser distraire par les spéculations et les fausses rumeurs. Le chantier de reconstruction de l’agenda est toujours en cours pour reprogrammer plus de 400 projets pédagogiques, culturels, scientifiques et entrepreneuriaux sur tout le territoire français. C’est un travail collectif, qui se fait en bonne intelligence avec tous les partenaires, à l’image de cette Saison.

Avec le Covid-19, l’esprit de la Saison Africa2020 est encore plus vivace. Les dates de la Saison ont changé, pas son essence. Car, depuis le départ, il s’agit d’inviter le monde à bâtir en commun du sens afin de transcender ensemble tous les futurs possibles.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte