Politique

Amadou Gon Coulibaly bientôt remplacé au poste de Premier ministre ?

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 13 mai 2020 à 18h14
Entretien par visioconférence entre Alassane Ouattara et son Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, en convalescence à Paris, le 12 mai.

Entretien par visioconférence entre Alassane Ouattara et son Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, en convalescence à Paris, le 12 mai. © Présidence ivoirienne

Alassane Ouattara, qui vient d’annoncer un remaniement partiel de son gouvernement, envisage de nommer un nouveau Premier ministre pour prendre la suite d’Amadou Gon Coulibaly. Et il a déjà choisi un potentiel successeur.

Selon nos informations, cet important changement à la tête du gouvernement devrait s’opérer dès le retour en Côte d’Ivoire d’Amadou Gon Coulibaly, en convalescence à Paris pour « quelques semaines ».

Si celui-ci avait d’abord souhaité conserver son poste jusqu’à la présidentielle, tout en transférant ses dossiers aux membres influents de son cabinet, il soutient désormais l’initiative d’Alassane Ouattara (ADO). En tant que candidat et président du directoire du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, au pouvoir), il va désormais se consacrer à la campagne.

Le choix du chef de l’État ne devrait pas se porter sur le ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, qui assure actuellement l’intérim d’Amadou Gon Coulibaly. Il sera lui aussi fortement mobilisé par la même campagne.

Un proche de Gon Coulibaly pour lui succéder ?

Toujours selon nos informations, la personnalité pressentie pour succéder à ce dernier est Patrick Achi, secrétaire général de la présidence depuis janvier 2017. Ce transfuge du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), d’Henri Konan Bédié, et Amadou Gon Coulibaly se vouent une confiance mutuelle depuis qu’ils ont géré ensemble, en 2011, la sortie de crise depuis l’Hôtel du Golf d’Abidjan-Cocody, où étaient recluses les personnalités du pouvoir.

Lorsque le premier était ministre des Infrastructures économiques et le second secrétaire général de la Présidence, ils ont travaillé en duo sur la relance des grands travaux, autour du troisième pont d’Abidjan ou du port de la capitale économique.

Patrick Achi est devenu l’un des hommes de confiance du président. Il connaît bien les grands dossiers et pilote notamment, depuis plusieurs années, l’Agenda 2030, la stratégie de développement du pays calquée sur le modèle des pays asiatiques, comme la Thaïlande, le Vietnam ou l’Indonésie. Au sein du RHDP, il est chargé d’élaborer le programme de leur candidat Amadou Gon Coulibaly.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte