Télécoms

Vodacom sort le grand jeu pour rester leader en RDC

Leader en RDC, Vodacom investit massivement dans ses infrastructures. Ici des ouvriers sur une tour de télécoms du gestionnaire panafricain Helios.

Leader en RDC, Vodacom investit massivement dans ses infrastructures. Ici des ouvriers sur une tour de télécoms du gestionnaire panafricain Helios. © Helios

Talonné par Orange, l’opérateur soigne ses relations avec Kinshasa pour conserver son rang sur son premier marché en dehors de l’Afrique du Sud.

En juin 2019, Vodacom a échappé de peu à un retrait de ses fréquences mobiles 2G en République démocratique du Congo (RDC). La sanction annoncée par le ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles technologies d’alors, Emery Okundji Ndjovu, aurait été un coup dur si l’opérateur qui revendique 13,7 millions d’utilisateurs dans le pays (dont la moitié en 2G selon des données communiquées en 2019), n’avait pas trouvé un accord avec le gouvernement quelques jours plus tard.

6,9 millions de dollars de pénalités

Dans son rapport annuel sur l’exercice clos en mars 2020, dévoilé lundi 11 mai, le groupe panafricain basé en Afrique du Sud révèle que sa filiale « Vodacom Congo a payé 6,9 millions de dollars US (6,3 milliards d’euros) en pénalités et frais administratifs en échange de la prolongation de [sa] licence de 10 ans supplémentaires ». En effet, les autorités de Kinshasa estimaient que « sa licence 2G n’avait pas été correctement renouvelée ».

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte