Innovation

L’impression 3D en première ligne dans la lutte contre le coronavirus

Les étudiants tunisiens de l'Eniso ont mis au point un prototype de respirateur non invasif.

Les étudiants tunisiens de l'Eniso ont mis au point un prototype de respirateur non invasif. © Habib M’henni / Wikimedia Commons

Sur le continent, universités et écoles d’ingénieurs multiplient les initiatives pour répondre à la crise sanitaire et conçoivent notamment masques et respirateurs grâce à des imprimantes 3D.

Face à l’épidémie de Covid-19, les États et les entreprises ne sont pas les seuls à se mobiliser. Le monde universitaire est aussi sur le pont, utilisant savoir-faire et techniques de pointe pour produire des équipements de protection ; mais aussi des respirateurs destinés aux hôpitaux.

Des étudiants s’attellent ainsi à la confection de masques et visières de protection, principalement à destination du personnel soignant. Ceux de de l’école nationale d’ingénieurs de Sousse (Eniso) en Tunisie en ont déjà produit 2 500. Ils ont bénéficié pour cela de l’aide de la start-up 3DWave, qui a mis à leur disposition des imprimantes 3D.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte