Transport aérien

Coronavirus : Ethiopian Airlines affiche déjà un demi-milliard de dollars de pertes

Un Airbus A350 de la compagnie Ethiopian Airlines atterrit sur la piste tout juste refaite de l'aéroport d'Abuja, le 18 avril 2017.

Un Airbus A350 de la compagnie Ethiopian Airlines atterrit sur la piste tout juste refaite de l'aéroport d'Abuja, le 18 avril 2017. © Sunday Aghaeze/AP/SIPA

La première compagnie aérienne d’Afrique a déjà perdu un demi-milliard de dollars et fermé la plupart de ses lignes passagers depuis le début de la pandémie de Covid-19. Pour atténuer cet impact, elle se tourne vers les vols charter et fret, a annoncé mardi son PDG, Tewolde Gebremariam.

« À l’heure où nous parlons, Ethiopian Airlines a perdu 550 millions de dollars de revenus (509 millions d’euros), en incluant le mois d’avril », a déclaré lors d’une conférence de presse à Addis-Abeba son PDG, Tewolde Gebremariam. Il a ajouté que la compagnie faisait face à une « grave crise financière, de fonctionnement et commerciale ».

Ces dernières semaines, Ethiopian Airlines a distribué de l’équipement médical sur le continent africain, rapatrié des bénévoles américains et évacué depuis les États-Unis vers leurs pays d’origine en Asie des employés de paquebots de croisière, selon Tewolde Gebremariam. Pour affronter cette crise, la compagnie va concentrer ses efforts sur le fret, dont l’approvisionnement en équipement médical, et pourrait aller jusqu’à enlever les sièges passagers de certains de ses avions.

Aide financière extérieure

L’activité fret ne représente toutefois encore que 15 % des revenus d’Ethiopian Airlines, a reconnu son PDG. La compagnie continuera à assurer 19 destinations passagers, contre 110 avant la crise. Le patron de la compagnie aérienne s’est dit confiant en la capacité de la compagnie, propriété de l’État éthiopien, à résister à la tempête sans avoir à licencier aucun de ses 13 000 employés réguliers. Mais il n’a pas exclu qu’elle ait besoin d’une aide financière extérieure pour se maintenir à flot. « Notre plan est de résister et passer cette crise seuls, mais si malheureusement elle se prolonge au-delà de ce qu’on imagine, nous verrons ça le moment venu », a-t-il déclaré.

Depuis le début de la pandémie, Ethiopian Airlines a maintenu ses vols vers la Chine et continue à servir les États-Unis, l’Europe et l’Asie. Malgré ses efforts pour protéger ses employés, trois membres d’équipage ont été testés au coronavirus, selon Tewolde Gebremariam. L’Éthiopie, deuxième pays le plus peuplé du continent avec quelque 100 millions d’habitants, compte officiellement 52 cas de coronavirus. Mais elle a procédé à un nombre très restreint de tests.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte