Société

[Chronique] La star nigériane Funke Akindele arrêtée pour « enjaillement » en plein confinement

Par

Damien Glez est dessinateur-éditorialiste franco-burkinabè

La star nigériane Funke Akindele a été interpellée pour excès de festivité...

La star nigériane Funke Akindele a été interpellée pour excès de festivité... © Damien Glez

Pendant la période de propagation du coronavirus, les célébrités contribuent à la sensibilisation aux gestes barrières. Ou pas. La star nigériane Funke Akindele a été interpellée pour excès de festivité…

Le rôle-titre de la série nigériane Jenifa’s Diary (« Le journal de Jenifa») est une villageoise naïve confrontée à la jungle urbaine de Lagos. Son interprète a peut-être fait preuve d’une naïveté moins fictionnelle dans sa confrontation avec les réseaux sociaux, en ces temps de Covid-19.

Pour avoir organisé une fête samedi, dans son manoir de Lagos, alors que l’État est supposé être en confinement, Funke Akindele a été arrêtée et conduite au département d’enquête criminelle de l’État, dans la banlieue de Yaba.

Prison et amende

Depuis le début de la pandémie, le Nigeria a officiellement enregistré plus de 200 cas de coronavirus, pour cinq décès. Rapidement, les autorités de Lagos – plus grande ville du pays et plaque tournante commerciale – ont décrété un lock-out qui proscrit notamment les rassemblements de plus de 25 personnes.

Ceux qui dérogent au nouveau règlement local sur les maladies infectieuses, en matière de regroupements, encourent un mois de prison et une amende de 100 000 nairas (plus de 150 000 francs CFA).

Funke Akindele, elle, n’a pas hésité à organiser cette fête qui ne pouvait que fuiter sur des réseaux sociaux avides de bling-bling…

L’actrice avait-elle oublié le tempérament de fer du président Muhammadu Buhari pour qui la lutte contre le virus est « une question de vie ou de mort » ? N’avait-elle pas entendu parler des récentes interventions policières dans des mosquées ou des maisons closes ?

D’autres stars recherchées

Le responsable des relations publiques de l’État de Lagos, Bala Elkana, affirme rechercher les autres participants à la soirée polémique. Sur les vidéos de la fête, les fans ont notamment reconnu le chanteur Azeez Fashola, alias Naira Marley. Quant au mari de l’hôte, le chanteur JJC Skillz dont c’était l’anniversaire, il est l’auteur de la vidéo incriminée.

Tout en présentant ses excuses, face au tollé populaire suscité par son « enjaillement » jugé irresponsable, Funke Akindele a tenté de se dédouaner en affirmant que la plupart des convives n’avaient pas violé l’interdiction de circuler dans l’espace public, puisqu’ils vivaient, depuis deux semaines, en réclusion sanitaire dans la propriété.

En ce qui concerne le nombre de personnes autorisées à se rassembler, les images sont étudiées pour établir si la fête a dépassé le quota permis. Mais les réseaux sociaux, eux, ne tiennent pas des comptes d’apothicaire.

Et si les appels à arrêter la comédienne ont largement circulé sur ces mêmes réseaux sociaux, c’est que celle-ci est accusée d’incarner un double langage : ambassadrice du Centre nigérian pour le contrôle des maladies, Funke Akindele est notamment apparue dans des spots télévisuels appelant les Nigérians à observer, contre le Covid-19, les règles d’hygiène et de distanciation sociale. La joie festive des stars console… quand elle n’agace pas.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte

devices

Les articles sur l'évolution du coronavirus sont gratuits.
Soutenez-nous en vous abonnant pour 1€ !

Les articles sur le coronavirus sont gratuits.
Soutenez-nous en vous abonnant pour 1€ !

je m'abonne