Médias

Coronavirus : Canal + passe en mode confinement

Canal + élargit l'offre de ses abonnés

Canal + élargit l'offre de ses abonnés © © Xose Bouzas/HansLucas

Création d’émissions, diffusion de spots sur les gestes barrières… Les chaînes du groupe Canal + s’adaptent à la crise sanitaire du coronavirus.

En passant exceptionnellement en clair gratuitement pour les abonnés des box de tous les fournisseurs d’accès, Canal+ avait fait le bonheur de beaucoup de confinés. Mais, sermonnée par le CSA français, la chaîne avait promis de ne pas prolonger son opération au-delà du 31 mars…

Cela n’a pas empêché le groupe de prendre des mesures favorables à sa communauté. Comme l’explique Nathalie Folloroux, directrice des chaînes Canal+ chez Canal+ International, « nous naviguons à vue, mais nous mettons tout en œuvre pour accompagner notre public. »

Au-delà, des programmes sont créés pour faire face à la pandémie. « Une émission spéciale de Bonjour Santé sera diffusée le 31 mars et se penchera sur les questions que les abonnés se posent sur le virus, sur les fake news à déjouer, souligne Nathalie Folloroux. Puis, à partir du 1er avril, le programme deviendra quotidien, et des petites pastilles d’une durée de cinq minutes traiteront du Covid-19. »

Réalisée à Paris, l’émission se concentrera sur le continent, avec des reportages dans les pays où Canal+ émet et des focus sur les questions des téléspectateurs africains.

Une mini-série pour les enfants

Dans le même état d’esprit, le groupe a conçu en partenariat avec l’Unicef une série de spots, déjà diffusés très régulièrement sur ses chaînes, pour présenter les gestes barrières. Une mini-série sur la santé à destination des enfants, baptisée Tidoc’, sera également lancée en avril. « Un doctoresse explique aux enfants ce qu’est l’asthme, la différence entre une grippe et un rhume… Ce n’est pas centré spécialement sur le nouveau coronavirus, mais dans une période anxiogène cela fournit tout de même des réponses aux petits », souligne Nathalie Folloroux.

La directrice souligne aussi l’importance du divertissement et de l’évasion en cette période pour le moins morose. Canal+ n’a donc pas renoncé à faire d’avril son « mois du rire », avec la diffusion, notamment, de spectacles captés en Côte d’Ivoire et au Cameroun. Les téléspectateurs pourront par ailleurs bientôt suivre la version française de la série phénomène Maîtresse d’un homme marié, sur la chaîne A+, « a priori en avril ».

Les journalistes de Canal+ Sport continuent eux aussi le travail… mais confinés. Quant à l’émission Ciné, le mag, elle est désormais réalisée « en mode Skype ».

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte

devices

Les articles sur l'évolution du coronavirus sont gratuits.
Soutenez-nous en vous abonnant pour 1€ !

Les articles sur le coronavirus sont gratuits.
Soutenez-nous en vous abonnant pour 1€ !

je m'abonne