Culture

Coronavirus : comment rester cultivé pendant le confinement

| Par
"Adieu Bonaparte", film de Youssef Chahine

"Adieu Bonaparte", film de Youssef Chahine © © Capture d'écran du site de la Cinémathèque française

Documentaires, films du patrimoine, playlists spéciales, concerts… Durant la pandémie, les contenus gratuits fleurissent sur internet pour rester cultivé, même confiné. Découvrez notre sélection afro.

Partout dans le monde, institutions culturelles et artistes font bloc pour alerter sur les dangers de la pandémie et expliquer les précautions à prendre face au virus. Beaucoup proposent aussi aux personnes confinées des activités pour éviter l’ennui et la déprime tout en se cultivant. Voici notre top 5, en accès libre et gratuit.

  • La sélection de standards de Binetou Sylla

Forte de près de 400 000 abonnés sur YouTube, la patronne du label de musique africaine Syllart Records propose d’écouter des standards en rappelant le contexte dans lequel ils sont nés et quel a été leur impact.

Andrée, de Syli Authentic, morceau phare de la musique de propagande guinéenne, Soukous Trouble, du groupe congolo-zaïrois Loketo, Africa Boogaloo, composé par Manu Dibango pour Le Grand Kallé… La sélection de Binetou Sylla est impeccable, et ses commentaires, entre érudition et anecdotes personnelles, permettent de les savourer en connaisseurs.

Explorez Syllart Records, la chaîne youtube de Binetou Sylla.

  • Les spectacles et les concerts du Quai-Branly

Dans le cadre de l’opération #CultureChezNous lancée par le ministère de la Culture en France, de nombreux musées mettent en libre accès une partie de leurs archives.

C’est le cas du Musée du Quai-Branly, qui a ouvert une chaîne YouTube proposant des spectacles et des concerts ayant eu lieu dans le musée depuis 2019. Exemples ? Un live de la chanteuse algérienne de musique chaouie Houria Aïchi, ou une traversée des traditions musicales et dansantes camerounaises par le flûtiste virtuose Magic Malik.

  • Les playlists afros du confinement

Nombre de DJ proposent de longues playlists, notamment sur YouTube. Les morceaux zen et lancinants de l’afrohouse se prêtent particulièrement bien à la décompression.

Testez par exemple le set prévu par Somaya :

  • Les trésors de la Cinémathèque française

La Cinémathèque française ouvre ses archives et propose quelques pépites. Explorez par exemple l’œuvre du maître égyptien Youssef Chahine, avec un point sur la restauration de son film Adieu Bonaparte. Découvrez un entretien avec le cinéaste malien Souleymane Cissé. Ou plongez-vous dans un long texte expliquant le travail de l’ethnologue-cinéaste Jean Rouch avec ses complices africains.

Rendez-vous sur le site de la Cinémathèque française

  • Le cinéma à domicile

C’est le moment de redécouvrir la plateforme web openculture, qui propose des films gratuits. Plusieurs longs-métrages sont liés de près ou de loin à l’Afrique, comme le classique Les Neiges du Kilimandjaro (avec Gregory Peck), la fiction Murder in Harlem, un documentaire sur l’immense chanteuse de blues et de gospel Rosetta Tharpe…

Naviguez sur la plateforme openculture

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte

devices

Accédez en illimité à l'ensemble de nos articles en vous abonnant pour seulement 1€

Accédez en illimité à l'ensemble de nos articles en vous abonnant pour seulement 1€

je m'abonne