Politique

Présidentielle en Côte d’Ivoire : comment Bédié et Gbagbo ont réagi au retrait de Ouattara

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 09 avril 2020 à 09h52
Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo (photos d'archives).

Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo (photos d'archives). © Photomontage: Vincent Fournier/Jeune Afrique / Peter Dejong/AP/SIPA

Si Alassane Ouattara a annoncé le 5 mars vouloir passer la main à une nouvelle génération, Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo n’entendent pas renoncer à leurs ambitions présidentielles. 

Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo ont aussitôt réagi à la déclaration du chef de l’État, Alassane Ouattara (ADO), qui a annoncé, le 5 mars à Yamoussoukro, ne pas se représenter à un troisième mandat. Selon nos informations, ils se sont parlé dans la foulée via des intermédiaires.

La présidentielle d’octobre en ligne de mire

Les deux anciens présidents estiment ne pas avoir à se sentir concernés par le souhait d’ADO de passer le pouvoir à une nouvelle génération.

Bédié et Gbagbo sont convaincus que le président a pris cette décision sous la pression des occidentaux. Toujours selon eux, ce dernier ne se retirera pas de la vie politique et demeurera à la manœuvre au sein de son parti, le RHDP. Les deux hommes restent déterminés à se porter candidats à la présidentielle d’octobre. Pour le moment, ils n’ont activé aucun plan B.

Alertes & newsletter Jeune Afrique

Soyez alertés en temps réel et recevez chaque jour par email les infos à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte