Banque

Coronavirus : les banques marocaines à l’épreuve de la crise sanitaire

| Par - à Casablanca
Mis à jour le 25 mars 2020 à 10h50
Devanture d'agence Al barid Bank, banque postale marocaine.

Devanture d'agence Al barid Bank, banque postale marocaine. © Hassan Ouazzani pour JA

Tout en annonçant des mesures pour limiter le nombre de clients dans les agences, les banques marocaines veulent continuer à servir leurs clients « de façon normale » et s’engagent à assurer l’approvisionnement régulier des distributeurs.

Alors que l’ensemble des secteurs de l’économie marocaine, ou presque, connaît un brusque ralentissement et que le manque de visibilité accentue la difficulté, le GPBM (Groupement professionnel des banques du Maroc) a voulu rassurer la population quant au fonctionnement des banques. Celles-ci « vont continuer à fournir leur service d’une façon normale et les guichets resteront ouverts », a-t-il précisé.

Une mesure nécessaire alors que les entreprises touchées vont certainement se tourner vers leurs banquiers pour atténuer les effets de la crise, alors que la mise en place d’un moratoire pour le remboursement des crédits bancaires au profit des entreprises est l’une des mesures étudiées par le comité de veille composé de membres du gouvernement, de représentants du patronat et du groupement des banquiers pour contrer la crise.

Selon le dirigeant d’une banque de la place, les négociations doivent s’ouvrir avec le gouvernement sur les modalités d’application de cette mesure, mais notre source n’envisage pas que celle-ci entre en vigueur avant la fin de la crise.

Les liquidités surveillées heure par heure

« Le secteur bancaire est fortement mobilisé pour faire face à cette pandémie en déployant les mesures appropriées pour la protection tant des ressources humaines des banques que de leurs clients », explique le GPBM dans son communiqué. Le groupement, habituellement très discret, développe en précisant que « les banques ne vont donc fermer aucune agence pour le moment ».

« Les dispositions nécessaires sont prises pour le bon fonctionnement des guichets automatiques des banques et leur alimentation régulière en liquidités de jour comme de nuit afin de permettre aux clients de disposer à tout moment des fonds dont ils auront besoin », poursuit-il.

Alors que Bank Al Maghrib coordonnera avec le secteur bancaire l’approvisionnement des guichets automatiques bancaires, pour éviter une panique supplémentaire chez la population, chaque établissement a mis en place un comité pour surveiller la situation et les liquidités disponibles heure par heure. Selon nos informations, les retraits ont explosé ces derniers jours.

Par ailleurs, une limitation du nombre de clients pouvant accéder en même temps à une agence bancaire a été imposée et ils ne pourront pas dépasser 10 si l’espace le permet.

Baisse du taux directeur

Tandis que les entreprises marocaines ont commencé le 16 mars à imposer le télétravail pour leurs salariés, très peu de mesures en ce sens ont été prises dans le secteur bancaire. Nos contacts nous expliquent que la complexité des systèmes d’information, parfois anciens, rendent un tel aménagement difficile.

Mais le 16 mars, l’identification d’un cas suspect à la BMCI, filiale marocaine de la BNP Paribas, a alarmé les autres groupes sur les dangers encourus. La banque n’a pas donné suite à nos sollicitations, mais une partie des employés a été mise en congés, selon nos informations.

Ce 17 mars, le conseil de Bank Al-Maghrib a en outre voulu donner un coup de pouce au secteur et à l’ensemble de l’économie et a réduit le taux directeur de 25 points de base, pour passer à 2 % – son taux le plus bas en vingt-cinq ans – comme attendu par la sphère économique.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte

devices

Accédez en illimité à l'ensemble de nos articles en vous abonnant pour seulement 1€

Accédez en illimité à l'ensemble de nos articles en vous abonnant pour seulement 1€

je m'abonne