Football

Coronavirus : le championnat de France suspendu, la Ligue des champions et l’Euro menacés

| Par
Mis à jour le 25 mars 2020 à 10h55
L'attaquant Kylian Mbappe lors d'une rencontre entre le PSG et Dijon, le 29 février.

L'attaquant Kylian Mbappe lors d'une rencontre entre le PSG et Dijon, le 29 février. © Michel Euler/AP/SIPA

La Ligue de football professionnel (LFP) a décidé de suspendre jusqu’à nouvel ordre les championnats de France de Ligue 1 et de Ligue 2, en raison de l’épidémie de coronavirus. L’UEFA a pour sa part annoncé le report des prochains matchs de Ligue des champions et de Ligue Europa. La tenue de l’Euro 2020 pourrait, elle aussi, être menacée.

Le Conseil d’administration de la Ligue de football professionnel (LFP) « a décidé à l’unanimité ce vendredi 13 mars de suspendre immédiatement les championnats de Ligue 1 et de Ligue 2 jusqu’à nouvel ordre », peut-on lire dans un communiqué. La France est l’un des pays européens les plus touchés par l’épidémie de coronavirus.

Quelques jours plus tôt, le 10 mars,  l’instance avait décidé de faire disputer les matchs de L1 et de L2 à huis clos jusqu’au 5 avril prochain, après la décision du gouvernement français d’interdire les rassemblements de plus de 1 000 personnes. Mais l’allocution télévisée du président français Emmanuel Macron, ce jeudi, a changé la donne.

Les matchs de Ligue des champions et de Ligue Europa de la semaine prochaine ont été reportés par l’UEFA, a annoncé l’association dans un communiqué. Elle pourrait également annoncer, le 17 mars, le report d’un an de l’Euro 2020, prévu en juin et juillet prochains, lors d’une réunion avec les 55 fédérations affiliées à l’UEFA.

« Au vu des dernières informations sur la propagation du Covid-19, et de décisions gouvernementales, les matchs de la semaine prochaine sont reportés », peut-on lire sur un tweet de l’UEFA.

Championnats suspendus dans de nombreux pays

Déjà, la Fédération française de football (FFF), en charge du football féminin, des amateurs et des jeunes avait annoncé le 12 mars la suspension de toutes ses compétitions. « C’est officiel. C’est une décision logique. À un moment donné, il faut ériger la santé comme une priorité. Il s’agit de la meilleure formule à adopter de ne pas donner une date de reprise des compétitions. On s’adaptera en fonction de l’évolution de la situation. Tout est à l’arrêt ou presque, qu’il s’agisse du foot ou d’autres sports », a confié, sous couvert d’anonymat, un dirigeant d’un club de Ligue 1.

Dans les clubs, les joueurs professionnels poursuivront néanmoins les entraînements. « Les clubs prendront des précautions nécessaires », poursuit ce dirigeant.

La décision de la LFP n’est pas surprenante. L’Espagne, l’Italie, les Pays-Bas, le Portugal et les États-Unis ont également suspendu leurs championnats jusqu’à nouvel ordre. L’Angleterre s’apprête à faire de même, et l’Allemagne, qui  a maintenu sa journée de championnat du 14-15 mars mais à huis-clos, pourrait décider de suspendre la Bundesliga.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte

devices

Accédez en illimité à l'ensemble de nos articles en vous abonnant pour seulement 1€

Accédez en illimité à l'ensemble de nos articles en vous abonnant pour seulement 1€

je m'abonne