Football

Un partenariat entre Libreville et Doha pour donner un nouveau souffle au football gabonais

Réservé aux abonnés | | Par
Lors d'un match, en novembre 2019.

Lors d'un match, en novembre 2019. © Fegafoot

La Fédération gabonaise de Football (Fegafoot) a signé à Doha un partenariat avec le Qatar. Une coopération de cinq ans consacrée au développement de la pratique du football au Gabon.

Pour fêter l’événement, un match amical entre le Qatar, champion d’Asie en titre, et le Gabon, devrait avoir lieu prochainement à Doha, où a été officialisé le partenariat entre les deux fédérations.

Le 14 février, le président de la Qatar football association (QFA), le cheikh Hamad Bin Khalifa Bin Ahmad Al Thani, a reçu son homologue gabonais, Pierre Alain Mounguengui, afin de signer un document définissant les termes d’une coopération, sur cinq ans, consacrée au développement de la pratique du football au Gabon.

« La fédération gabonaise a sollicité celle du Qatar », souligne Omer Chakir Paraiso, chef du département médias au sein de la Fédération gabonaise de Football (Fegafoot). Et si les deux pays entretiennent d’excellentes relations, il s’agit avant tout d’une « initiative sportive », ajoute-t-il.

Au cœur de ce partenariat, la gestion des installations sportives, la formation des arbitres, le développement des sélections nationales, ou encore de l’évolution de la pratique du football féminin et des jeunes.

Une « belle opportunité »

Au Gabon, la gestion et l’entretien des enceintes sportives sont pointés du doigt par les professionnels du football, en particulier le stade de l’Amitié, à Libreville, et celui d’Oyem, où des matchs de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2017 avaient eu lieu. « Une intervention extérieure pourrait permettre de ne pas les laisser à l’abandon », affirme un ancien footballeur gabonais, sous couvert d’anonymat. Selon lui, un tel partenariat avec le Qatar pourrait constituer une « belle opportunité ».

Pour pouvoir solliciter l’aide des Qataris, les projets devront toutefois être solides. « Hormis la sélection nationale, qui recommence à avoir des résultats, le football gabonais ne se porte pas très bien. Le Qatar ne versera pas des millions de dollars à l’aveugle si nos projets ne sont pas financièrement bien ficelés », ajoute le Gabonais.

Le partenariat n’a toutefois pas été normé financièrement. « Il est impossible d’établir les coûts avant que les projets ne soient définis. Si le Qatar projette d’ouvrir un centre de formation, un stade ou une salle dédiée à la pratique du futsal à Libreville, il conviendra de déterminer quelle sera la répartition des coûts », explique Omer Chakir Paraiso.

Vers d’autres partenariats

Les échanges porteront également sur l’aspect technique, afin de permettre aux entraîneurs gabonais et qataris d’améliorer leurs compétences. « Nous allons mettre en place un programme de développement des sélections nationales, avec l’organisation de stages et matchs amicaux », révèle le communicant.

Si la prochaine rencontre amicale entre les deux pays devrait être pris en charge par le Qatar, des joueurs gabonais de renommée internationale comme le capitaine Pierre-Emerick Aubameyang (Arsenal FC) pourraient également être sollicités pour ce partenariat, à travers des opérations commerciales.

Le Gabon, qui avait déjà signé un accord de partenariat avec le Maroc [la fédération marocaine avait ainsi pris en charge les frais des Panthères du Gabon lors du match amical à Marrakech en octobre dernier (victoire du Gabon, 3-2), ndlr] travaille actuellement sur des pistes pour nouer d’autres partenariats.

Ces dernières années, QFA a pour sa part mis en place des accords similaires avec des pays africains comme le Burundi, le Soudan du Sud et le Soudan. Ce 1er mars, elle a signé un nouveau partenariat avec la Fédération camerounaise de football (Fecafoot).

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte