Santé

Coronavirus : 151 Sud-Africains vont être rapatriés de Chine

| Par Jeune Afrique avec AFP
Mis à jour le 25 mars 2020 à 11h00
Un homme achète un masque pour se protéger du coronavirus, en Zambie, le 6 février 2020.

Un homme achète un masque pour se protéger du coronavirus, en Zambie, le 6 février 2020. © Emmanuel Mwiche/AP/SIPA

L’Afrique du Sud évacuera d’ici « sept à dix jours » quelque 151 de ses citoyens de la ville chinoise de Wuhan, l’épicentre de l’épidémie de coronavirus qui s’est étendue à une soixantaine de pays, a annoncé dimanche son gouvernement.

Le président Cyril Ramaphosa a ordonné plus tôt cette semaine le rapatriement, à leur demande, de ses compatriotes confinés depuis plus d’un mois dans la mégapole chinoise.

« L’organisation (du retour) va prendre sept à dix jours », a indiqué le ministre de la Santé Zweli Mkhize à la presse. L’opération sera conduite par l’armée sud-africaine à bord d’un avion spécial qui ramènera les évacués dans une installation qui n’a pas été précisée où ils seront maintenus en stricte quarantaine pendant trois semaines, a-t-il ajouté.

« Les personnes à rapatrier sont en bonne santé, elles n’ont pas été infectées (par le virus) », a rappelé le ministre, « la quarantaine est une simple mesure de précaution ».

Aucun cas confirmé en Afrique du Sud

« Nous ne disons pas que la Chine a échoué, il n’y a pas de risque immédiat, mais ces Sud-Africains veulent rentrer », a insisté M. Mkhize.

À ce jour, aucun cas confirmé de virus Covid-19 n’a été rapporté en Afrique du Sud, a rappelé Zweli Mkhize.Toutefois, deux citoyens sud-africains membres d’équipage du navire de croisière placé en quarantaine au Japon ont été contaminés par le coronavirus, selon les autorités.

L’épidémie a fait jusque-là près de 3.000 morts pour plus de 86.000 cas dans une soixantaine de pays – dont près de 80.000 cas pour 2.870 décès en Chine, selon les chiffres officiels.

>Malgré ses liens étroits avec la Chine et des systèmes de santé jugés souvent défaillants, le continent africain a été largement épargné pour l’heure, avec seulement trois cas officiellement recensés en Égypte, en Algérie et au Nigeria.

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte

devices

Accédez en illimité à l'ensemble de nos articles en vous abonnant pour seulement 1€

Accédez en illimité à l'ensemble de nos articles en vous abonnant pour seulement 1€

je m'abonne