Technologie

Comment le marocain 2WLS veut doucement mais sûrement fidéliser le continent

Les dirigeants du marocain 2 WLS, de gauche à droite, Hicham Amadi, Wiam Fahim, Siham Elmejjad.

Les dirigeants du marocain 2 WLS, de gauche à droite, Hicham Amadi, Wiam Fahim, Siham Elmejjad. © 2WLS

Grâce à sa solution technologique, le marocain 2WLS, spécialiste de la fidélisation sur internet, se présente comme capable d’apporter de la croissance aux entreprises locales mais aussi sur l’ensemble du continent.

Bien connue du milieu des affaires marocain, mais très peu du grand public, la société World Wide Loyalty System (2WLS) entretient une discrétion qui semble convenir à ses dirigeants. « Quinze ans après sa naissance, 2WLS part à la conquête de l’Afrique », clament Hicham Amadi, Wiam Fahim et Siham Elmejjad, respectivement président et vice-présidentes.

Né en 2005, 2WLS est spécialisé dans la gestion du « capital client », notamment à travers des programmes de fidélisation. Dans le milieu, on reconnaît que c’est une réelle success story marocaine. Aujourd’hui, le groupe lorgne les marchés du continent, alors qu’il couvre déjà la Côte d’Ivoire, le Kenya, l’Ouganda, le Ghana et l’Égypte.

D’ailleurs, une nouvelle tournée est prévue en mars pour conquérir de nouveaux marchés. « Cette année, nous allons consolider nos acquis au Maroc, mais notre énergie sera concentrée aussi sur les pays subsahariens. Nous voulons développer notre empreinte géographique et nous savons qu’il y a encore un gros potentiel pour nous sur place », estime le président de 2WLS, devenu depuis 2011, une filiale du groupe français Bilendi (ex Maximiles).

70 % du CA réalisé au sud du Sahara

L’entreprise espère se déployer de manière bien plus forte en dehors des frontières chérifiennes, le marché ivoirien en tête. L’objectif : installer cette année le hub régional de 2WLS à Abidjan, pour ensuite aller prospecter dans les pays limitrophes.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Toute l'actualité de l'Afrique anglophone

Analyse, débats, expertises... Pour comprendre l'Afrique de demain et d'aujourd'hui

arrow icon Découvrir theafricareport.com
Fermer

Je me connecte