Technologie

Comment le marocain 2WLS veut doucement mais sûrement fidéliser le continent

Réservé aux abonnés | | Par - à Casablanca
Les dirigeants du marocain 2 WLS, de gauche à droite, Hicham Amadi, Wiam Fahim, Siham Elmejjad.

Les dirigeants du marocain 2 WLS, de gauche à droite, Hicham Amadi, Wiam Fahim, Siham Elmejjad. © 2WLS

Grâce à sa solution technologique, le marocain 2WLS, spécialiste de la fidélisation sur internet, se présente comme capable d’apporter de la croissance aux entreprises locales mais aussi sur l’ensemble du continent.

Bien connue du milieu des affaires marocain, mais très peu du grand public, la société World Wide Loyalty System (2WLS) entretient une discrétion qui semble convenir à ses dirigeants. « Quinze ans après sa naissance, 2WLS part à la conquête de l’Afrique », clament Hicham Amadi, Wiam Fahim et Siham Elmejjad, respectivement président et vice-présidentes.

Né en 2005, 2WLS est spécialisé dans la gestion du « capital client », notamment à travers des programmes de fidélisation. Dans le milieu, on reconnaît que c’est une réelle success story marocaine. Aujourd’hui, le groupe lorgne les marchés du continent, alors qu’il couvre déjà la Côte d’Ivoire, le Kenya, l’Ouganda, le Ghana et l’Égypte.

D’ailleurs, une nouvelle tournée est prévue en mars pour conquérir de nouveaux marchés. « Cette année, nous allons consolider nos acquis au Maroc, mais notre énergie sera concentrée aussi sur les pays subsahariens. Nous voulons développer notre empreinte géographique et nous savons qu’il y a encore un gros potentiel pour nous sur place », estime le président de 2WLS, devenu depuis 2011, une filiale du groupe français Bilendi (ex Maximiles).

70 % du CA réalisé au sud du Sahara

L’entreprise espère se déployer de manière bien plus forte en dehors des frontières chérifiennes, le marché ivoirien en tête. L’objectif : installer cette année le hub régional de 2WLS à Abidjan, pour ensuite aller prospecter dans les pays limitrophes.

« Depuis quelques années, nous avons recruté des cadres en provenance de tout le continent, qui vont par la suite nous aider à instaurer notre politique et notre business modèle dans leur pays d’origine », précise Hicham Amadi.

Sur les 60 millions de dirhams de chiffre d’affaires (5,7 millions d’euros) que réalise l’entreprise, plus de 70 % proviennent de l’international et en l’occurrence au sud du Sahara – cependant que la majorité des clients ont une présence dans les marchés subsahariens.

« Notre métier se résume à apporter de la croissance et nous sommes capables même de ‘driver’ cette croissance. À travers la mission que nous confie un client, nous essayons de lui montrer le chemin le plus simple pour faire grimper ses chiffres », nous explique Wiam Fahim, vice-présidente exécutive de cette structure, qui emploie 54 personnes. En d’autres termes, c’est grâce à un programme de fidélité que 2WLS promet un gain important en chiffre d’affaires mais aussi une connaissance parfaite et précise des habitudes de consommation et de la perception sur le marché.

Un des leaders du big data en Afrique

La filiale de Bilendi au Maroc est un acteur global et intégré. Pour Wiam Fahim, si 2WLS connaît autant de succès actuellement, c’est grâce à sa technologie, produite à 100 % en interne. « Le code source de notre outil est breveté et déposé auprès de l’Office européen des brevets », précise cette femme d’affaires, qui travaille pour le groupe Bilendi depuis 2006.

nous pouvons capter les émotions sur les réseaux sociaux

Si ce programme est la pierre angulaire de l’activité de l’entreprise, c’est parce qu’il est doté d’une intelligence artificielle capable de détecter les leviers sur lesquels le client doit se concentrer.

C’est ainsi que 2WLS est actuellement l’une des entreprises leader du big data, non seulement au Maroc mais aussi en Afrique. « Nous avons même réussi dernièrement à démontrer que nous pouvons capter les émotions sur les réseaux sociaux. Pour travailler sur l’image d’une marque, c’est un très bon outil », nous confie Siham Elmejjad, vice-présidente exécutive.

Des clients dans tous les secteurs de l’économie

L'équipe marocaine de 2WLS, spécialiste de la fidélisation client.

L'équipe marocaine de 2WLS, spécialiste de la fidélisation client. © 2WLS

Pour le compte d’Aswak Assalam, l’un de ses premiers clients dans la grande distribution, 2WLS a réussi à faire progresser le panier moyen de 250 % sur une année. « Le client nous avait demandé de lui assurer 2,5 % de croissance seulement », rembobinent nos interlocuteurs.

Les clients de cette filiale du groupe Ynna Holding, gagnaient des points à chaque achat et le gain était systématique. Grâce à quoi, la valeur du panier moyen a augmenté et la fréquence aussi. Actuellement, ils sont 1,2 million de personnes à avoir la carte de fidélité de la chaine et ils représentent 70% du chiffre d’affaires global.

Avec la Marocaine des jeux et sports en ligne (MDJS), en 2011, 2WLS a fait passer le chiffre d’affaires de 700 millions de dirhams à plus de 3,3 milliards de dirhams sur trois ans, avec le même nombre de points de vente.

« Actuellement, nous avons des clients dans pratiquement tous les secteurs, sauf celui de l’immobilier qui nous échappe », conclut Hicham Amadi.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3095_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte