Politique

Joseph Kabila sous pression de l’UA et des États-Unis

Joseph Kabila, lors de l'investiture deFélix Tshisekedi, le 24 janvier 2019.

Joseph Kabila, lors de l'investiture deFélix Tshisekedi, le 24 janvier 2019. © Jerome Delay/AP/SIPA

En moins de deux semaines, l’Union africaine, le Royaume-Uni et les États-Unis ont envoyé des émissaires chez Joseph Kabila. Avec un objectif : convaincre l’ancien président congolais de laisser plus de marge de manœuvre à Félix Tshisekedi, son successeur.

C’est Paul Akwright qui a ouvert le ballet diplomatique. Le 14 février, le chargé d’affaires de la Grande-Bretagne en RDC, a rencontré Joseph Kabila. Le lendemain, c’était au tour de Peter Pham, l’envoyé spécial des États-Unis dans la région des Grands Lacs, de serrer à son tour la main de l’ancien président congolais. Et ce lundi, c’était au tour de Smaїl Chergui, à la tête de la Commission de l’Union africaine pour la paix et la sécurité d’être reçu au domaine de Kingakati.

La coalition FCC-Cach

À chacune de ces visites, les sujets au centre des discussions ont été les mêmes : les questions sécuritaires, le rôle prépondérant de Joseph Kabila sur la scène politique congolaise, et, donc, la marge de manœuvre dont dispose le président congolais Félix Tshisekedi dans le cadre de la coalition entre le Cap pour le changement, sa coalition, et le Front commun pour le Congo, celle de son prédécesseur.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première
  • + de formats (site web, 2 applis, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte