Banque

Tidjane Thiam laisse Credit Suisse avec des bénéfices au plus haut depuis 2010

Tidjane Thiam, patron de Credit Suisse, à New York, le 25 septembre 2019

Tidjane Thiam, patron de Credit Suisse, à New York, le 25 septembre 2019 © Mark Lennihan/AP/SIPA

À la veille de céder son siège à la tête de Credit Suisse, le directeur général franco-ivoirien a présenté des résultats records. L’aboutissement d’un programme de redressement de la banque zurichoise entamé il y a cinq ans.

« Je suis fier de ce que le Credit Suisse a réalisé pendant mon mandat. Nous avons remis le Credit Suisse sur de bons rails et nos résultats de 2019 montrent que nous pouvons être durablement rentables », a déclaré Tidjane Thiam lors de la présentation des résultats annuels de la banque helvète, dont il vient d’être contraint de quitter la direction.

Au titre de 2019, Credit Suisse affiche en effet un bénéfice avant impôts de 4,7 milliards de francs suisses (4,4 milliards d’euros) – contre 3,4 milliards un an auparavant -, soit un bond de 40 % et une performance jamais atteinte depuis dix ans.

Et c’est sans doute en raison de ces bénéfices records que le financier de 57 ans a tenu à présenter en personne, et dans le détail, les résultats 2019 de Credit Suisse avant de passer la main et le micro à son successeur, Thomas Gottstein. Un exposé en forme de défense du bilan de ses cinq années passées à la tête de la deuxième banque du pays.

Envolée de performances

En outre, le bénéfice net attribuable aux actionnaires a progressé de 69 % à 3,4 milliards de francs suisses sur l’année, au-dessus des prévisions des analystes de 3,2 milliards de francs suisses. Tandis que pour le seul quatrième trimestre de 2019, la banque suisse a affiché un bénéfice net de 852 millions de francs suisses. Un résultat à nuancer puisqu’à la même période en 2018, un mini-crack boursier était venu ternir les bilans des sociétés cotées à la bourse de Zurich.

Le chiffre d’affaires de la banque a lui atteint 22,4 milliards de francs suisses, contre 20,9 milliards en 2018. Le rendement des fonds propres tangibles a atteint 9 % en 2019, en hausse de 5 % par rapport à 2018, cependant que Credit Suisse vise 10 % en 2020.

Le conseil d’administration propose le versement d’un dividende de 0,2776 franc suisse par action, à comparer à la rémunération de 0,2625 franc au titre de 2018.

Recentrage vers la gestion de fortune

Après avoir mené avec succès le redressement de l’assureur Prudential, de 2009 à 2014, Tidjane Thiam avait pris ses fonctions en juillet 2015 avec pour mission de restructurer la banque, et réorientant les activités vers la gestion de fortune au dépens de l’activité banque d’affaires.

Notre banque a beaucoup changé depuis 2015

« Notre objectif était de devenir une banque générant une croissance rentable, conforme et de qualité. De 2016 à 2019, nous avons développé nos affaires de gestion de fortune et généré des afflux net de nouveaux capitaux de 121 milliards de francs, et notre bénéfice avant impôts lié à la gestion de fortune a enregistré une croissance à deux chiffres (+15 %) pendant quatre années de suite, passant de 2,7 milliards de francs en 2015 à 4,7 milliards de francs en 2019 », a ajouté Tidjane Thiam.

Et d’en conclure : « notre restructuration a été un succès et notre performance en 2019, première année après cette restructuration, illustre à quel point la banque a changé depuis 2015. »

Pas d’annonce de mandat politique

Contraint à quitter Credit Suisse une semaine auparavant, à la suite du scandale d’espionnage qui a éclaboussé le colosse de Zurich en 2019, et touchant de près son proche collaborateur d’alors, Pierre-Olivier Bouée, le directeur général n’a pas donné de piste quant à son futur immédiat.

Il a en effet indiqué lors de la conférence aux investisseurs qu’il allait à présent « se reposer et passer du temps avec sa famille ». Alors que d’aucuns espéraient une déclaration quant à un possible futur mandat politique.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte