Économie

Un nouveau patron à Camair-Co

Nouvelle nomination à la tête de la compagnie aérienne camerounaise Camair-Co : le pilote Jean-Paul Nana Sandjong, 54 ans, succède à Frédéric Mbotto Edimo à l’issue du conseil d’administration du 20 juin. C’est le 4e directeur général de l’entreprise depuis 2011.

Mis à jour le 23 juin 2014 à 10:49

En 2013, Camair Co enregistrait un déficit d’exploitation mensuel d’environ 1,52 million d’euros. © Jean-Pierre Kepseu

Le jeu de chaises musicales se poursuit à la Cameroon Airlines Company (Camair-Co). Jean-Paul Nana Sandjong, 54 ans, a été nommé directeur général de la compagnie aérienne camerounaise le 20 juin. Ce pilote était jusque-là membre du conseil d’administration de la compagnie. Il remplace Frédéric Mbotto Edimo qui n’a passé que neuf mois à la tête de la Camair-Co, succédant lui-même au Néelandais Matthijs Boertien Johannes – ce dernier n’ayant tenu que huit mois.

Lire aussi :

Camair-Co en quête d’un second souffle
Cameroun : Camair-Co s’allie à Hahn Air
Recrutement : Qatar Airways rêve de Camerounaises…

Turbulences

Frédéric Mbotto Edimo est débarqué au moment où la compagnie traverse une zone de turbulences. Le 7 juin, Aviation Capital Group (ACG), propriétaire de l’un des deux Boeing 737 que la Camair-Co exploite en leasing, fait saisir l’appareil à l’aéroport Roissy Charles de Gaulle de Paris, exigeant le paiement d’une créance de 1,3 million de dollars.

L’autre aéronef est immobilisé depuis quelques jours sur le tarmac de l’aéroport de Douala après avoir subi des « des dommages importants suite à une mauvaise manœuvre d’un engin de traction des ADC (Aéroports du Cameroun) ». Des contrecoups qui perturbent la programmation des vols.

Jean-Paul Nana Sandjong s’assied donc sur un siège éjectable. Depuis le démarrage de ses activités en 2011, la Camair-Co a déjà épuisé quatre directeurs généraux.