Actualités

La Tunisie va augmenter de 6 % le salaire minimum dans le privé

Par Jeune Afrique  | 

L'Union générale tunisienne du travail et le gouvernement ont trouvé un accord sur une hausse de 6 % du salaire minimum des travailleurs du secteur privé.

Les Chambres du commerce et de l’industrie de Tunisie ont annoncé ce lundi 23 juin la signature imminente d’un accord entre la centrale syndicale ouvrière UGTT (Union générale tunisienne du travail) et le gouvernement sur une hausse de 6 % du salaire minimum dans le secteur privé, un geste destiné à apaiser les tensions avant les élections et qui devrait concerner 1,5 million de personnes, rapporte l’agence Reuters.

Accord

« Nous signerons dans la journée avec l’UGTT et le gouvernement un accord prévoyant l’augmentation de 6 % du salaire minimum dans le secteur privé », a déclaré aux journalistes Khalil Ghariani, membre de la Chambre. Il a ajouté qu’environ 1,5 million de personnes étaient concernées par cette première revalorisation du salaire minimum depuis 2012.

Lire aussi :

Tunisie : ralentissement de la croissance au premier trimestre 2014

Tunisie : la BEI investit 170 millions d’euros dans l’éducation et l’appui aux PME

Dépenses sociales

Trois ans après la chute de Zine el-Abidine Ben Ali, le pays concentre toujours son attention sur sa relance économique, sous le regard attentif des institutions internationales.

De fait, l’impact de cette amélioration du salaire minimum sur le taux de chômage dans le pays, l’un des plus élevés de la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord), reste incertain.

Situé à 16,7 % de la population active en 2013, il devrait atteindre 15,2 % cette année selon les données l’Institut national de la statistique, citées par la Banque centrale tunisienne. Selon une note publiée par Perspectives économiques de l’Afrique, la Tunisie a enregistré en 2013 une croissance modérée de 2,6 %, en recul par rapport à 2012 (3,7 %). En 2014, le PIB du pays devrait croître de 3,3%.

(Avec Reuters)

Recevez les meilleures opportunités

Fermer

Je me connecte