Banque commerciale

Daniel Mminele, premier directeur général noir aux commandes du sud-africain Absa Bank

Daniel Mminele

Daniel Mminele © AP/Sipa

Ancien gouverneur adjoint de la Banque centrale d’Afrique du Sud (South African Reserve Bank), Aaron Daniel Mminele, de son nom complet, prendra ses fonctions le 15 janvier. Il sera, depuis sa création en 1991, le premier directeur général noir d’Absa Bank.

Un homme du sérail : banquier de formation et d’expérience, le Sud-Africain Daniel Mminele, qui avait quitté la banque centrale sud-africaine (SARB) en juin 2019, vient remplacer le directeur général par intérim René van Wyk à la tête d’Absa Bank.

Il est le premier directeur général noir de la courte liste des dirigeants de la banque sud-africaine.

Annoncée le 6 janvier par le conseil d’administration de la quatrième banque du pays, selon le dernier classement des banques africaines établi par Jeune Afrique, cette nomination n’est pas une surprise depuis le départ de Maria Ramos, en poste pendant dix ans jusqu’en février 2019.

Un nom connu à l’été 2019

Car sur la place de Johannesburg, nombreux étaient ceux qui avaient anticipé l’arrivée de Daniel Mminele à la tête d’Absa en janvier 2020, six mois après son départ de la Banque centrale, où il était gouverneur suppléant.

Lors de l’annonce de ses résultats provisoires, le 13 août, Absa a confirmé avoir choisi un nouveau directeur général, tout en déclarant que la réglementation en vigueur l’empêchait d’en révéler le nom.

Avant de rejoindre Absa, et après une carrière de 20 années au sein de la Banque centrale d’Afrique du Sud, Mminele est notamment passé par Commerzbank et African Merchant Bank. Il a également travaillé en Europe, au Royaume-Uni et en Allemagne.

Cinquième banque du continent

Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, Mminele répondra directement à la présidente d’Absa Group, Wendy Lucas-Bull.

Absa Group (anciennement Barclays Africa Limited) est présent dans douze pays, avec des participations majoritaires dans des banques au Botswana, au Ghana, au Kenya, à Maurice, au Mozambique, aux Seychelles, en Afrique du Sud, en Tanzanie, en Ouganda et en Zambie.

La banque possède également des bureaux de représentation en Namibie et au Nigeria, ainsi que des activités d’assurance au Botswana, au Kenya, au Mozambique, en Afrique du Sud, en Tanzanie et en Zambie.

Absa Bank est par ailleurs la cinquième banque africaine en total du bilan, derrière ses compatriotes Standard Bank Group, FirstRand, Standard Bank of South Africa, et National Bank of Egypt. Son chiffres d’affaires au premier semestre 2019 était de 2,4 milliards d’euros.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte