Télécoms

Télécoms : MTN en passe d’atteindre ses objectifs de réduction de dette

Une boutique MTN dans l'Union Trade Center de Kigali.

Une boutique MTN dans l'Union Trade Center de Kigali. © Vincent Fournier/Jeune Afrique/2014

En cédant 49 % de deux sociétés de tours télécoms au Ghana et en Ouganda pour 467 millions d’euros, l’opérateur sud-africain se rapproche de son objectif de réduction de dette, entamée en mars 2019 et prévue initialement sur trois ans.

MTN continue de réduire la voilure sur le continent. L’opérateur sud-africain vient d’annoncer la cession de 49 % de deux sociétés de tours de télécommunication au Ghana et en Ouganda pour 523 millions de dollars (environ 467 millions d’euros).

L’accord sera définitivement conclu au cours du premier trimestre de 2020 et les parts reviendront à American Tower Company (ATC), second acteur du secteur en Afrique derrière IHS Towers.

Au même moment, le groupe dirigé par Rob Shuter a fait savoir que sa filiale au Nigeria avait finalisé le rachat de ses actions privilégiées, apportant au groupe MTN plus de 281 millions d’euros.

Rationalisation des actifs

Depuis mars 2019, Rob Shuter a engagé MTN dans un programme de simplification de son portefeuille. L’objectif principal de cette stratégie est de réduire la dette, estimée à 4 milliards d’euros en 2018, en récupérant 900 millions d’euros en trois ans.

Dès mai 2019, MTN a vendu ses parts dans le fonds d’investissement Amadeus pour environ 74 millions d’euros. La revente de ses participations dans la plateforme de e-commerce Jumia est également au programme.

À la finalisation de l’ensemble de ces différentes opérations, MTN aura donc récupéré 14 milliards de rands, soit 890 millions d’euros, en moins d’un an.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte