Médias

Une candidate anglophone sacrée Miss Cameroun 2020

| Par
Mis à jour le 30 décembre 2019 à 10h05
Audrey Nabila Monkam, Miss Nord Ouest 2020, désormais Miss Cameroun 2020.

Audrey Nabila Monkam, Miss Nord Ouest 2020, désormais Miss Cameroun 2020. © MissCamerounOfficiel/Twitter

Originaire du Nord-Ouest, Audrey Nabila Monkam a été couronnée Miss Cameroun 2020 au cours d’une cérémonie qui marquait le retour de la compétition, interrompue pendant deux ans en raison de scandales à répétition. Une première depuis quatorze ans pour une candidate anglophone.

La représentante de la région du Nord-Ouest, Audrey Nabila Monkam, 24 ans, s’est présentée comme la candidate de la « cohésion sociale » et du « vivre ensemble » entre les peuples, exposant un projet de mise en place d’un programme national de promotion du bilinguisme et du multiculturalisme.

« J’espère pouvoir mettre ensemble les Camerounais de tout âge, toute origine culturelle et appartenance politique, car nous vivons dans un monde multiculturel où les gens ont des affiliations diverses », a-t-elle déclaré face au jury. Un discours qui a permis à cette étudiante, titulaire d’une licence en banque et finance, de damer le pion à ses 18 concurrentes.

Redorer le blason de Miss Cameroun

Pour le grand retour de ce concours national de beauté, après l’édition manquée de 2018, le Comité d’organisation du concours Miss Cameroun (Comica), que chaperonnait le ministère des Arts et de la Culture, a fait feu de tout bois pour redorer le blason de Miss Cameroun, dont l’image a été particulièrement affectée par des polémiques à répétition. Entre fraudes et manque de valorisation des valeurs de la femme camerounaise, la compétition était devenue un rendez-vous incontournable de la presse à scandales. 

Le lieu de la finale a donc migré de la salle du Palais des congrès vers l’arène du Palais des sports. Le rituel traditionnel des concours de beauté a également été respecté : podium représentant un univers féerique, interludes artistiques avec des artistes locaux réputés – comme le chanteur Magasco et la star de la jeunesse camerounaise Aveiro Djess -, défilés dans des tenues qui ont enchanté le public, et un jury panafricain dirigé par la ravissante Marie Paula Sylva, ancienne Miss Sénégal-France et épouse de Ruslan Obiang, le fils aîné du président équato-guinéen, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo.

La finale de la compétition Miss Cameroun 2020.

La finale de la compétition Miss Cameroun 2020. © DR/Comité d’organisation

Seules ombres au tableau, le désistement surprise de la candidate de la région du Nord, présentée comme la favorite de la compétition, pour des raisons peu claires, ainsi que le choix des présentateurs, dont la prestation a été vivement critiquée par les téléspectateurs.

Audrey Nabila Monkam détrône ainsi Caroline Nseke, gagnante de l’édition de décembre 2017, qui aura régné pendant deux ans en raison de l’annulation de l’édition 2018 par le ministre des Arts et de la Culture, ainsi que la suspension du Comica. L’instance en charge de l’organisation du concours Miss Cameroun avait finalement été réhabilitée au début de cette année.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3095_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte