Économie

Avec l’eco, Alassane Ouattara et Emmanuel Macron ont-ils réellement annoncé la fin du franc CFA ?

Le président ivoirien Alassane Ouattara accueillant son homologue français Emmanuel Macron, le vendredi 20 décembre 2019 à Abidjan.

Le président ivoirien Alassane Ouattara accueillant son homologue français Emmanuel Macron, le vendredi 20 décembre 2019 à Abidjan. © AP/Sipa

Le chef d’État ivoirien et son homologue français ont annoncé samedi 21 décembre une grande réforme du franc CFA. La monnaie utilisée par les pays de l’UEMOA changera notamment de nom pour épouser celui de la future monnaie unique de la Cedeao : l’eco. Mais en attendant cette étape-là, c’est un eco à parité fixe et garanti par la France qui servira de transition.

C’est la fin d’une époque. Le franc CFA (franc de la Communauté financière en Afrique) tel qu’il fut conçu il y a 46 ans va disparaître. L’annonce a été faite samedi 21 décembre par Alassane Ouattara et Emmanuel Macron lors de la visite officielle du président français en Côte d’Ivoire. « En accord avec les autres chefs d’État de l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest africaine), nous avons décidé de faire une réforme du franc CFA », a annoncé Alassane Ouattara, en sa qualité de président en exercice de l’UEMOA, qui comprend le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

Dans le courant de l’année 2020, l’eco, nom de la future monnaie unique de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao), sera ainsi adopté dans ces huit pays.

Cela peut prendre des années

Néanmoins, si l’année 2020 marquera l’acte de naissance de cette monnaie, le franc CFA ne va pas disparaître pour autant. Ce dernier continuera à être utilisé jusqu’à la mise en circulation de l’eco, cette fois à l’échelle des 15 États membres de la Cedeao. « Cela peut prendre des années », précise un ministre ouest-africain.

Des mesures à effets immédiats

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte