Économie

Alassane Ouattara annonce l’adoption de l’eco par les pays de l’Umoa à partir de juillet 2020

Le président ivoirien Alassane Ouattara a annoncé que l’eco remplacerait le franc CFA au sein des huit pays membres de l’Union monétaire ouest-africaine (Umoa).

Par
Mis à jour le 21 décembre 2019 à 21:48

Emmanuel Macron en visite officielle à Abidjan, aux côtés de son homologue ivoirien Alassane Ouattara, en novembre 2017. © Ambassade de France en Côte d’Ivoire

L’annonce a été faite samedi soir, lors d’une conférence de presse commune avec le président français Emmanuel Macron, en visite officielle de trois jours en Côte d’Ivoire.

« Nous avons décidé une réforme du franc CFA avec trois changements majeurs (…) dont le changement de nom » et « l’arrêt de la centralisation de 50 % des réserves au Trésor français », a déclaré Alassane Ouattara lors de la conférence de presse.

À Lire Monnaie unique de la Cedeao : Ouattara ne veut pas de rupture brutale entre le CFA et l’eco

La France va ainsi retirer ses représentants des organes de gestion de la monnaie de l’Umoa.

À Lire « Eco », future monnaie unique de la Cedeao : les chefs d’État maintiennent l’objectif de 2020

De son côté, le président français a considéré que le franc CFA était « perçu comme l’un des vestiges de la Françafrique » et a déclaré : « l’eco verra le jour en 2020, je m’en félicite ».

L’eco gardera une parité fixe avec l’euro, avec la France jouant un rôle de garant en cas de défaut de l’un des États membres.