Archives

Peau de chagrin

Par
Mis à jour le 21 janvier 2008 à 11:30

À l’inverse de l’activité bancaire, qui se porte bien, la branche industrielle du groupe Fotso connaît des difficultés. Le groupe a fermé dix usines dans huit pays et réduit ses effectifs de 5 000 à 2 500 salariés en deux ans et demi. Compte tenu de l’agressivité chinoise, il n’est pas sûr que le groupe parvienne à enrayer le déclin de ses activités industrielles, qui sont gérées aujourd’hui depuis Paris et Genève. Et demain depuis Singapour ?