Économie

Angola : José Filomeno dos Santos à la barre, un procès symbolique

José Filomeno de Sousa dos Santos dirigeait le fonds souverain de l'Angola.

José Filomeno de Sousa dos Santos dirigeait le fonds souverain de l'Angola. © DR/Youtube

Depuis une semaine, le fils de l’ancien président José Eduardo dos Santos comparaît devant la justice angolaise pour fraude, blanchiment d’argent et trafic d’influence. Illustration de la rupture initiée par le nouvel homme fort, João Lourenço.

C’est un procès inédit, à la fois médiatique et symbolique, qui se tient depuis une semaine à Luanda en Angola. Celui de José Filomeno dos Santos, le fils aîné de l’ancien président José Eduardo dos Santos. Le quadragénaire, qui a dirigé le fonds souverain angolais doté de 5 milliards de dollars entre 2013 et 2017, est soupçonné d’avoir pris part à une escroquerie qui aurait permis de détourner 1,5 milliard de dollars d’argent public.

Risquant de deux à huit ans de prison, José Filomeno dos Santos rejette ces accusations. Les faits qui lui sont reprochés ne concernent pas sa gestion du fonds souverain mais des agissements et transferts d’argent liés à la constitution d’un fonds d’investissement de 35 milliards de dollars proposés par deux acteurs étrangers, dont l’un était son ami et comparaît à ses côtés, Jorge Gaudens Pontes Sebastião. Une proposition que le fils a fait passer à son père durant ses derniers mois de mandat présidentiel.

Depuis l’arrivée au pouvoir en septembre 2017 du nouvel homme fort du pays, João Lourenço, les Angolais se sont habitués au passage de personnalités devant la justice.

Le nouveau président du Tribunal suprême de Luanda, Joel Leornardo, et le président de la République angolais, João Lourenço

Le nouveau président du Tribunal suprême de Luanda, Joel Leornardo, et le président de la République angolais, João Lourenço © Tribunal supremo da Republica de Angola

Profil bas pour le justiciable José Filomeno dos Santos

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte