Biens de consommation

Nigeria : la société de e-commerce Jiji lève 21 millions de dollars avec des fonds dubaïotes

| Par
Le portail Jiji s'adresse à un marché de 400 millions de consommateurs, répartis dans cinq pays (Kenya, Tanzanie, Nigeria, Ouganda et Ghana)

Le portail Jiji s'adresse à un marché de 400 millions de consommateurs, répartis dans cinq pays (Kenya, Tanzanie, Nigeria, Ouganda et Ghana) © Jiji

L’un des leaders africains de la vente en ligne via petites-annonces a levé 21 millions de dollars avec l’aide du fond d’investissement dubaïote Knuru Capital, afin de renforcer son implantation sur le continent africain.

La société de petites-annonces Jiji, sise à Lagos, a annoncé mardi 10 décembre avoir levé 21 millions de dollars auprès de six investisseurs, dans un tour de table de série C-1 mené par le fonds dubaïote Knuru Capital, spécialiste des investissements en tech, sur les marchés émergents.

Totalisant près de 8 millions d’utilisateurs uniques par mois en 2018, les produits proposés sur cette plateforme, accessibles aux particuliers comme aux professionnels, vont de l’automobile à l’électronique en passant par l’habillement, les services et autres offres d’emploi.

C’est la quatrième levée de fonds pour Jiji, qui a réuni 50 millions de dollars depuis sa création en 2014, par les entrepreneurs ukrainien Anton Volianskyi et Vladimir Mnogoletniy. D’abord active au Nigeria, la société a racheté sa concurrente sud-africaine Olx (parrainée par Naspers) en avril 2019, pour un montant non-révélé, ce qui lui a ouvert les marchés kényan, ghanéen, tanzanien et ougandais. Elle s’adresse désormais à un marché potentiel de 400 millions de personnes.

Améliorer le ciblage des publicités

« Avec 2 millions d’annonces actives valant plus de 10 milliards de dollars, nous sommes l’un des plus grands acteurs du commerce électronique en Afrique », a déclaré Vladimir Mnogoletniy.

« Grâce à ce tour de table, Jiji poursuivra la croissance de son marché intérieur et appuiera énergiquement son implantation à travers ses cinq pays d’activité », annonce le communiqué conjoint. Les investissements serviront notamment à améliorer la technologie du service afin de réunir plus d’utilisateurs, et d’améliorer le ciblage des publicités, spécialement pour la catégorie des annonces immobilières.

« Nous pensons que le modèle commercial des annonces est particulièrement bien adapté aux réalités actuelles de la région subsaharienne, et Jiji façonne le marché tout en résolvant certains de ses problèmes structurels les plus difficiles concernant la logistique et la confiance des clients », a ajouté Bassim Haidar, le président du fond Knuru Capital.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte