Transport aérien

Tunisie – Elyès Mnakbi, PDG de Tunisair : « C’est le Brexit qui bloque l’Open Sky en Tunisie »

Un avion Tunisair (photo d'illustration).

Un avion Tunisair (photo d'illustration). © RHL Images from England by Wikimedia Commons

Le PDG de Tunisair Elyès Mnakbi est favorable à une ouverture du capital de la compagnie aérienne, mais sans vouloir braquer les syndicats. Le soutien de l’État pour le leasing de nouveaux appareils aide le transporteur, mais sans lui donner les moyens de faire face à la concurrence européenne prévue avec la mise en place de l’Open Sky en Tunisie.

Fin novembre, Elyès Mnakbi, PDG de Tunisair (3 millions de passagers et 476 millions d’euros de revenus en 2018) confirmait à Reuters le départ de 400 employés de sa compagnie en 2020, pour la plupart recrutés après la Révolution de 2011.

1 200 salariés au total doivent quitter l’entreprise d’ici trois ans. Pour Jeune Afrique, le dirigeant commente la mise en place du plan de redressement entériné en mai par le gouvernement. Plutôt qu’un renflouement d’ampleur, c’est une garantie que Tunisair a obtenu de l’État sur la location de ses appareils.

La compagnie à la gazelle rouge est endettée à hauteur de 1 milliard de dinars (318 millions d’euros) pour une part de marché qui a baissé de 39 % à 36,9 % au premier semestre 2019.

Jeune Afrique : À cause de vos soucis de financement, vous aviez des problèmes pour acquérir des pièces au premier semestre. Est-ce que l’État vous a donné tous les moyens dont vous aviez besoin ?

Elyès Mnakbi : Ces dernières années, notre pays avait d’autres priorités que d’acquérir des avions. Il devait nourrir sa population, la mettre à l’abri des intégristes… Notre problème n’est pas commercial, puisque les touristes reviennent désormais en Tunisie, il se résume à un manque de moyens, à nos faibles capacités d’auto-financement.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte