Justice

Algérie : Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal condamnés à 15 et 12 ans de prison

Ahmed Ouyahia, ancien Premier ministre et « homme des sales besognes » de l'ère Bouteflika, placé en détention provisoire mercredi 12 juin 2019 (image d'illustration).

Ahmed Ouyahia, ancien Premier ministre et « homme des sales besognes » de l'ère Bouteflika, placé en détention provisoire mercredi 12 juin 2019 (image d'illustration). © Sidali Djarboub/AP/SIPA

Les deux ex-Premiers ministres Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal ont été condamnés respectivement à 15 et 12 ans de prison ferme, a annoncé mardi matin le tribunal de Sidi M’Hamed, à Alger. Les autres ministres et hommes d’affaires inculpés ont également écopé de lourdes peines.

Le tribunal algérois de Sidi M’Hamed a rendu son verdict, mardi 10 décembre. Si les deux anciens chefs du gouvernement Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal ont été condamnés à quinze et douze ans de prison ferme, c’est l’ex-ministre de l’Industrie Abdeslam Bouchouareb (en fuite) qui a reçu la plus lourde peine, avec vingt ans d’emprisonnement.

Les ex-ministres de l’Industrie Mahdjoub Bedda et Youcef Yousfi ont également écopé de dix ans de prison ferme. Ali Haddad, l’ex-patron des patrons, et les hommes d’affaires Ahmed Mazouz, Hassen Arbaoui et Mohamed Baïri, ont été condamnés respectivement à sept, sept, six, et trois ans de détention.

Des sentences de cinq et trois ans d’emprisonnement ont également été prononcées à l’encontre de l’ex-wali de Boumerdès, Nouria Yamina Zerhouni, et du fils d’Abdelmalek Sellal, Farès. Quant à l’ex-ministre des Travaux publics Abdelghani Zâalane, contre lequel le procureur avait requis dix ans, il a été acquitté.

Portant sur des malversations autour du marché du montage automobile en Algérie, ce vaste procès anti-corruption impliquant de nombreux caciques du régime de l’ex-président Abdelaziz Bouteflika avait débuté mercredi dernier et était très suivi en Algérie. Le verdict intervient dans un contexte particulier, deux jours avant l’élection présidentielle du 12 décembre.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte