Société

[Tribune] L’innovation peut sortir les gens de la pauvreté

Par

Conseillère Science, Technologie et Innovation du président de la Banque de développement islamique.

Grâce à I-Drop Water, les épiceries produisent leur propre eau traitée. (illustration)

Grâce à I-Drop Water, les épiceries produisent leur propre eau traitée. (illustration) © Chivas The Venture

En misant sur la jeune génération et les innovations, il est possible de changer les racines même de notre modèle de gouvernement et ainsi répondre aux objectifs de développement durable. La Banque islamique de développement y travaille avec des programmes tels que le Fonds Transform.

En septembre 2015, au siège des Nations unies à New York, 193 dirigeants mondiaux se sont engagés en faveur des 17 objectifs de développement durable (ODD) – une série d’objectifs ambitieux visant à réaliser trois objectifs extraordinaires d’ici 2030 : éliminer la pauvreté, lutter contre les inégalités et l’injustice, et remédier au changement climatique.

L’année prochaine, 2020, sera ce que beaucoup qualifient d’« année extraordinaire » – une année où il est essentiel de traduire l’intention des ODD en action. Les décisions prises lors de conférences telles que le « Transformers Summit », organisées par le gouvernement du Sénégal et la Banque islamique de développement (BID) à Dakar le 9 décembre, seront au cœur des objectifs de la prochaine décennie.

Le Transformers Summit réunit un éventail diversifié d’innovateurs et de décideurs politiques afin de promouvoir la collaboration et de générer des idées, en vue de stimuler les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs de développement durable de l’ONU.

Que notre modèle de développement ne traite plus les symptômes de la pauvreté, mais s’attaque à ses causes profondes

Lors du Transformers Summit, Bandar Hajjar, président de la BID, expliquera, alors qu’il ne reste que 10 ans jusqu’en 2030, qu’il est temps que notre modèle de développement ne traite plus les symptômes de la pauvreté, mais s’attaque à ses causes profondes afin de s’assurer que personne n’est laissé pour compte.

S’appuyer sur les jeunes et l’innovation

À la BID, nous avons placé la science, la technologie et l’innovation au cœur de ce nouveau modèle de développement, car nous savons que pour améliorer la compétitivité, nos pays membres doivent passer à la quatrième génération de l’industrialisation, alimentée par les avancées considérables en matière de science, technologie, et innovation.

Nous nous sommes également engagés à investir dans la prochaine génération d’innovateurs mondiaux qui apportent chaque jour de nouvelles solutions aux défis du développement mondial. La BID a créé le Fonds Transform, doté de 500 millions de dollars, puis le Transformers Summit, pour cette raison – pour célébrer ceux qui nous aident à réaliser le monde que nous souhaitons voir à l’avenir.

Comme souvent, ce sont les jeunes leaders de demain qui encourageront et inspireront le plus grand changement. C’est pourquoi j’ai été ravie d’accueillir cette semaine à Dakar les membres de l’Académie des Transformers de la Banque islamique de développement. Ce sont des entrepreneurs, des innovateurs et des visionnaires de tous les coins du monde qui utilisent la science et la technologie pour créer de nouvelles solutions liées aux objectifs de développement durable.

Par exemple, Christelle Kwizera, 25 ans, du Rwanda. Christelle est une ingénieure en mécanique et une entrepreneuse sociale qui a fondé Water Access Rwanda : une entreprise sociale innovante primée offrant des solutions sur mesure dans le domaine de la collecte, de la distribution et de la purification de l’eau. L’entreprise a fourni de l’eau à plus de 150 000 Rwandais à travers un réseau de 93 forages.

Accompagner les projets innovants

Nous offrons aux membres de notre Académie des Transformers un écosystème complet de supports allant des conseils en matière de propriété intellectuelle aux conseils financiers en passant par les conseils juridiques, en passant par les stratagèmes de communication, la mise en réseau et les opportunités de mentorat via notre plateforme Engage, et l’accès au financement participatif via IsDB Innovate.

Je suis tellement fière que lors du Transformers Summit, prévu le lundi 9 décembre, nos membres de l’Académie occuperont une place centrale aux côtés de nos conférenciers VIP et de nos experts.

Grâce à des programmes tels que le Fonds Transform de la Banque islamique de développement et au calibre des idées qui en résultent, je suis vraiment optimiste quant à la possibilité offerte par l’innovation de sortir les gens de la pauvreté et de progresser à grande échelle.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte