Culture

Jeu de société : Tchipez, c’est gagné !

La boîte du nouveau de jeu de société Tchip.

La boîte du nouveau de jeu de société Tchip. © Katarina Timotjevic

Forts de leur succès sur le web, les animateurs du podcast le Tchip veulent lancer un jeu de cartes dédié à la pop culture afro.

Mimer Beyoncé, dessiner Mike Tyson, faire deviner le nom d’Idris Elba en trois mots… Si vous vous sentez capables de relever ces défis, le Tchip, le jeu, est fait pour vous !

Le Tchip est au départ un podcast, créé fin 2017 par une journaliste française aux racines ivoiriennes, Mélanie Wanga, et deux autres trentenaires d’origine antillaise : le journaliste François Oulac, et le guide conférencier Kévi Donat, créateur des visites du Paris Noir.

« J’ai rencontré François à la rédaction du site d’informations français 20 Minutes, se souvient Mélanie Wanga. Nous avions été confrontés au fait d’être les seuls non-Blancs dans l’espace de travail. On avait envie d’une émission dans laquelle on se reconnaîtrait. Et aussi sur le fond de ce qui se dit. Car si la pop culture afro est aujourd’hui partout, quand on en parle, il y a toujours une certaine condescendance. Il faut voir avec quel mépris on traite par exemple Aya Nakamura dans les médias… alors que c’est l’une des artistes qui vend le plus en ce moment. »

Savant mélange des genres

L’émission radio est d’abord diffusée sur feu la plateforme Afrostream, puis Arte Radio, et enfin le réseau de podcasts français Binge Audio. Le trio de présentateurs jongle dans la bonne humeur avec les noms et le concepts : Frantz Fanon côtoie Maître Gims, le concept d’appropriation culturelle la dernière frasque de Kanye West.

Si la boussole de l’émission oriente plutôt vers les États-Unis, un recentrage s’effectue peu à peu vers l’Afrique

Si la boussole de l’émission oriente plutôt vers les États-Unis, un recentrage s’effectue peu à peu vers l’Afrique (sans sombrer dans l’exotisme). Une émission a ainsi été consacrée récemment au phénomène télé sénégalais « Maîtresse d’un homme marié ». Afro-américaine, afrodescendante, afro tout court… la sauce prend. Et aujourd’hui, malgré ses déménagements successifs, le podcast revendique près de 30 000 auditeurs par mois.

Katarina Timotjevic

© Katarina Timotjevic

Financement participatif

« Binge tente pas mal de trucs pour monétiser les podcasts, et lorsqu’ils nous ont proposé de réfléchir à un produit dérivé, nous avons pensé à un jeu de société », explique Mélanie Wanga. Entre Time’s Up, Pictionary et Trivial Pursuit, ce jeu de 220 cartes propose en fait de faire deviner des noms de stars, d’écrivains, d’intellectuels en dessinant, chantant, mimant…

Mais le projet, lancé sur la plateforme de financement participatif Ulule, attend encore près de 300 préventes (30 euros l’unité) pour être sûr d’exister. « Nous avons parfois été désigné comme un podcast « communautaire, regrette Mélanie Wanga. Certaines personnes blanches estiment que le jeu ne les concernent pas, alors que le Tchip cherche à fédérer tout le monde. On n’a pas besoin d’être Noir pour deviner les noms de Rihanna ou d’Omar Sy ! »

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte