Environnement

RDC : au moins 36 morts après des pluies diluviennes à Kinshasa

| Par Jeune Afrique avec AFP
Des inondations à Kinshasa, en 2010.

Des inondations à Kinshasa, en 2010. © Radio Okapi / Flickr

De nombreuses victimes ont été emportées par des éboulements de terrain tandis qu’au moins deux ponts se sont effondrés dans la capitale de la République démocratique du Congo (RDC).

Au moins 36 personnes sont mortes après de fortes pluies dans la nuit de lundi à mardi à Kinshasa dans la République démocratique du Congo (RDC), a déclaré ce mardi le vice-gouverneur de la capitale Neron Mbungu. « Le ministre (provincial) de l’Intérieur vient de communiquer un bilan de 36 morts. Les recherches continuent. Les dégâts matériels et humains sont vraiment énormes », a-t-il ajouté, affirmant être lui-même présent dans les communes touchées depuis 4 heures locales (3 heures GMT).

Un enfant électrocuté

Les victimes ont été entre autres emportées par des éboulements de terrain. Au moins deux ponts se sont effondrés ainsi qu’une chaussée sur l’avenue qui mène vers l’université dans la commune de Lemba, a précisé le vice-gouverneur. « Il y a des inondations », a ajouté le vice-gouverneur. Parmi les victimes, « il y a un enfant qui s’est électrocuté ».

Plusieurs dizaines de personnes étaient mortes dans des érosions et des effondrements de terrain début janvier 2018 à Kinshasa après une nuit de pluies diluviennes. Troisième ville la plus peuplée d’Afrique, Kinshasa compte quelque 10 millions d’habitants, qui vivent souvent dans des habitations précaires.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte