Société

Women’s Forum : du Bénin à la Tunisie, l’entrepreneuriat féminin au cœur des débats

Le Women's Forum a fait appel à la Béninoise Bola Bardet, à l'Ougandaise Barbara Ofwono et à la Tunisienne Achraf Meddeb.

Le Women's Forum a fait appel à la Béninoise Bola Bardet, à l'Ougandaise Barbara Ofwono et à la Tunisienne Achraf Meddeb. © Women's Forum

Du 20 au 22 novembre se tient, dans l’une des salles du Carrousel du Louvre, à Paris, un forum destiné à promouvoir une plus grande représentativité des femmes en entreprises mais aussi au sein des lieux de pouvoir. Parmi les problématiques abordées, la question de l’entrepreneuriat féminin sur le continent africain et l’accès aux outils numériques.

« Construire le futur grâce à la vision des femmes » et « prendre des initiatives en faveur de l’inclusion ». Tels sont les mots d’ordre du Women’s Forum – organisation internationale créée en 2005 par un groupe de femmes de pouvoir françaises – et dont le grand rendez-vous (« Global Meeting ») se déroule à Paris du 20 au 22 novembre au Carrousel du Louvre, à Paris. Présidente d’honneur du forum cette année : l’actrice britannique Kristin Scott Thomas.

Les différents panels étalés sur trois jours ont permis d’aborder les questions du leadership à travers la science, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques (STEM), l’égalité d’accès aux soins de santé, l’engagement des hommes pour l’égalité, l’intelligence artificielle, l’émancipation économique ou encore le leadership féminin et la bonne gouvernance.

12 à 14% de femmes entrepreneures en Afrique

De nombreuses femmes d’entreprises, venues du monde entier, ont répondu présentes afin de partager leur expérience et apporter des solutions aux problématiques mises sur la table. Parmi ces elles, la question de l’entrepreneuriat féminin sur le continent africain et l’accès, pour les femmes africaines, aux outils numériques.

Pour discuter de ces thèmes, tout en partant du constat que le continent africain compte le taux le plus élevé de femmes entrepreneures (12 à 14%), le Women’s Forum a fait appel à la Béninoise Bola Bardet, présidente fondatrice de SUSU CARES – start-up proposant des services de santé aux familles de la diaspora africaine – ,  à l’Ougandaise Barbara Ofwono, présidente du programme éducationnel Victorious Education Services, à l’architecte tunisienne Achraf Meddeb ainsi qu’à la présidente du Conseil National du Numérique Salwa Toko.

Cette dernière, militante en faveur de la diversité et de l’inclusion des femmes dans le numérique n’a pas manqué de rappeler les quelques politiques mises en place par le CNNum fin de garantir de plus en plus en place pour les femmes à des postes stratégiques dans le secteur du numérique.

Barbara Ofwono a tenu à expliquer qu’elle devait sa carrière professionnelle à son père, désireux de faire d’elle une personne ayant un impact sur la société ougandaise. Aussi, Achraf Meddeb a pour sa part expliqué comment la société tunisienne comprend trois catégories de femmes : celles qui pour nourrir leur famille n’hésitent pas à travailler dur dans des secteurs à leur portée, celles qui n’hésitent pas à monter des start-ups mais aussi celles, minoritaires, à la tête de grandes entreprises.

Autant d’échanges et d’observations qui n’ont pas manqué de rappeler que le continent africain avait encore des efforts à faire en matière de leadership au féminin.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte