Politique

RDC : en 2018, sous Joseph Kabila, la présidence a dépensé cinq fois le budget qui lui avait été alloué

Joseph Kabila, lors de la 72ème assemblée générale de l'ONU à New-York, le 23 septembre 2017.

Joseph Kabila, lors de la 72ème assemblée générale de l'ONU à New-York, le 23 septembre 2017. © Craig Ruttle/AP/SIPA

En 2018, la présidence congolaise a dépensé près de cinq fois le budget qui lui avait été alloué, selon un rapport de la Cour des comptes qui alerte sur le fait que cette gestion a provoqué des « inégalités de traitement » entre ministères et un sous-financement de projets d’investissements importants pour le pays.

L’examen de l’exécution du budget 2018 par la Cour des comptes à l’Assemblée nationale de la République démocratique du Congo dévoile la mauvaise gestion des finances publiques sous la présidence de l’ex-président Joseph Kabila, qui a battu en 2018 tous les records de dépassements budgétaires.

Le rapport de la Cour des comptes rendu public ce mercredi est sans appel : les institutions congolaises ont explosé les financements qui leur avaient été alloués lors du vote du budget 2018. Et les plus mauvais élèves ne sont autres que la présidence et la primature, à l’époque où celles-ci étaient dirigées par Joseph Kabila et son Premier ministre, Bruno Tshibala.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte